Tags

, , , ,

INSPIRING GENERATION (감격시대)

par Whoovy

Synopsis: Histoire basée sur le manhwa Bang Hag Ki. Ce drama raconte les histoires d’amours, d’amitiés et du patriotisme des jeunes combattants pour l’indépendance coréenne dans les années 1930. Celles-ci se déroulent à Shanghai en Chine. (source: nautiljon)

Informations:

Pays : Corée du Sud
Épisodes: 24
Genre: Historique, action
Diffusion: Jan → Avr 2014
Chaîne: KBS2
Durée: 60 min
Interprétation: Kim Hyun Joong, Im Soo Hyang, Jin Se Yeon, Yoon Hyun Min, Kim Sung Oh, Song Jae Rim…

version anglaise


 Inspiring generation ou le drama qui ne m’a pas du tout inspiré. Je ne suis rentrée à aucun moment dans l’histoire et je me suis même demandée à plusieurs reprises pourquoi je continuais de regarder ce drama. Mon avis reste très mitigé car malgré le peu d’attentes que j’avais, j’ai réussi à être déçu.

      Ce drama présentait pourtant de nombreux potentiels mais ces derniers ont été réduit à néant, victime de l’industrie du drama. Conséquence, on assiste, impuissant, au changement de scénariste et à la disparition de nombreux personnages. Ce dernier point m’a particulièrement frustré en particulier quand les seuls personnages que j’aimais disparaissent d’un coup sans explication.

Mais le pire reste le changement soudain de scénariste… L’intrigue n’a alors plus de sens car le nouveau/remplaçant ne prend même pas la peine de continuer ce que le premier avait commencé. On est alors projeté dans une toute nouvelle histoire, à partir de l’épisode 10, comme si de rien n’était (ne vous attendez pas à avoir des réponses sur la mort de la sœur car vous n’en aurez pas tout de suite, ne vous attendez pas non plus à voir Gaya venger son père car cette dernière dorénavant cherchera à venger sa mère… Tout les évènements qui servent d’éléments perturbateurs dans les dix premiers épisodes ne le sont plus dans le reste du drama). On change même de pays, c’est peu dire. J’ai dû me faire violence pour continuer ce drama qui selon moi ne se résumait plus qu’à une série de combats entre 3 clans. Cette prédominance des combats finit d’une certaine manière par éclipser l’histoire. Certes la dimension historique est intéressante car elle décrit bien les conflits entre la Chine, le Japon et la Corée mais j’ai trouvé ce drama assez prévisible en fin de compte. Mon avis peut sembler dur mais d’après ce que j’ai vu je ne suis pas la seule à avoir trouvé ce drama plus que moyen. Apparemment soit on aime, soit on déteste. Comme vous l’avez deviné je fais plutôt partie du second camp (Attention ce n’est pas non plus le pire drama qu’il m’ait été donné de voir. C’est juste que moi personnellement j’ai pas accroché.)

J’aurais pu pardonner les quelques faiblesses de l’intrigue (et encore ça reste difficile !) si les personnages avaient été un tant soit peu intéressant. Malheureusement je n’ai eu aucun coup de cœur. Ils m’ont tous laissé une impression mitigée…

         … A commencer par Shin Jung Tae joué par Kim Hyun Joong. Il incarne la figure typique du héros prêt à tout pour sauver sa famille et son pays. Si cette image ne me dérange pas normalement ça n’a pas été le cas ici. J’ai été déçu car, il faut avouer, je m’attendais à voir un personnage un peu similaire à celui de Bridal Mask (Lee Kang To joué par Joo Won). C’est à dire un personnage intelligent, complexe… Mais c’est là que je me suis rendue compte que j’en demandais trop. Je vous raconte pas ma déception quand j’ai vu qu’il était le parfait opposé de Lee Kang To.

A aucun moment Shin Jung Tae agit de manière intelligente. Il fonce tête baissée dans tout les dangers inimaginables. Ça peut sembler dur ce que je dis mais c’est vraiment le sentiment que j’ai eu. Et pourtant j’ai essayé au départ de lui trouver des excuses du genre « il va apprendre de ses erreurs”, “la prochaine fois il n’agira pas de cette manière” etc… Mais pas du tout. Non seulement il recommence la minute d’après mais en plus c’est comme ça pendant tout le drama. Du coup il passe la moitié de son temps à l’infirmerie (je me demande encore comment il a fait pour survivre avec toutes ses blessures).

Venant en au jeu de l’acteur… Ben… c’est pas terrible terrible. J’aurais sûrement plus apprécié le personnage si la performance de Kim Hyun Joong avait été meilleure (quel contraste avec le jeu de Kwak Dong Yun qui joue la version jeune du personnage). Malheureusement je ne suis toujours pas convaincue par son jeu d’acteur et je dois avouer que son visage sans expression ne m’avais pas manquer. Qu’il soit en colère, amoureux, triste… Il a toujours la même gueule (ceux qui ont vu Playful Kiss savent de quoi je parle). C’est donc difficile pour le spectateur d’éprouver une quelconque émotion quand l’acteur lui même n’en fait passer aucune. Si Kim Hyun Joong est “mauvais” dans les scènes comportant des dialogues (heureusement elles sont moins nombreuses que ce que l’on peut penser -on le voit plus souvent inconscient ou en train de se battre/s’entraîner) ce n’est pas le cas dans les scènes de combats. En effet il se débrouille beaucoup mieux dans ces dernières et, même si je ne suis pas une de ses fans, je me dois de reconnaître ses efforts ainsi que son professionnalisme. En définitive je pense que l’appréciation du personnage varie suivant si on aime Kim Hyun Joong ou non. Et je dois dire que ses fans ne seront sûrement pas déçues de le voir dans ce drama étant donné le nombre de scènes où on le voit torse nu.

           Côté féminin… Bah c’est pas non plus la joie. Aucun des deux personnages n’a retenu mon attention.

95800Le personnage de Gaya joué par Im Soo Hyang présenté de nombreux aspects intéressant au départ. Mais son attitude indécise et contradictoire envers Shin Jung Tae a finit par m’énerver. Elle change tout le temps d’avis ce qui fait que le spectateur ne sait plus sur quel pied danser. J’avais qu’une envie c’est qu’elle prenne une décision rapide au lieu de se poser éternellement la même question: dois je tuer Shin Jung Tae, oui ou non? Alors certes son hésitation est sûrement dû à cette pseudo romance que les scénaristes ont essayé d’installer. Je dis “pseudo romance” parce que très franchement j’ai eu dû mal à croire à leur histoire d’amour. Autant ça marchait bien quand ils étaient enfants autant ça ne marchait plus quand il y a eu le changement de scénariste. L’intérêt amoureux change du jour au lendemain et Ok Ryeon prend alors la place de Gaya dans le cœur de notre héros. J’aurais sûrement plus apprécié ce changement si ce dernier avait été un peu plus cohérent. Selon moi cela aurait été plus logique que ce soit Gaya qui cesse d’aimer Shin Jung Tae (elle avait quand même un peu plus de raisons que lui) plutôt que le contraire. Or j’ai été surprise de voir notre héros passer de l’amoureux transit à la parfaite indifférence (enfin c’est tout du moins comme ça que je l’ai interprété mais là encore une fois ça reste difficile de savoir si j’ai raison ou non étant donné que Kim Hyun Joong tire toujours la même tête). Je trouve également dommage que le scénariste (le remplaçant) n’est pas continué la relation amour/haine qu’il avait laissé entre apercevoir au début. Relation qui encore une fois aurait paru logique selon moi et qui aurait permis de garder une certaine continuité.

Résultat Gaya, ayant perdu le statut de potentiel “petite amie”, s’efface alors peu à peu et laisse place à un personnage assez fade qui ne pense qu’à se venger. Mon intérêt pour elle n’est réapparu qu’à la fin, lorsque Ok Ryeon perd à son tour de l’importance. Le scénariste nous donne alors à voir d’autres aspects de sa personnalité: cette image de femme forte et obstinée finit par se craqueler et nous laisse entre apercevoir une jeune femme profondément marquée par son passé, fatiguée par toutes ses luttes et surtout fidèle (elle va jusqu’à risquer sa vie pour sauver Shinichi, son garde). Son côté vulnérable finit donc par réapparaître et contribue à apporter plus de profondeur à ce personnage qui en manqué. J’aurais d’ailleurs aimé que le scénariste nous montre cet aspect plus tôt.

inspiring_generation_738863         Le deuxième personnage féminin, Ok Ryeon, clôt le “triangle amoureux”. Pour être honnête c’est sans doute le personnage pour lequel j’ai eu le moins d’intérêt. Fade et insipide, elle ne semble vivre que pour Shin Jung Tae. Sa romance avec lui m’a d’ailleurs exaspéré dans le sens où il n’y a aucune alchimie entre eux. Difficile de croire en cette romance qui du jour au lendemain se “concrétise” (oui parce qu’avant c’était plutôt un amour à sens unique). C’est seulement arrivé à Shanghai que notre héros retrouve Ok Ryeon. Et là, comme par magie il tombe amoureux d’elle. Mon intérêt allait en grandissant quand j’ai vu que les rôles s’inversaient et qu’elle résistait un peu à Shin Jung Tae. Je me suis dit qu’on allait enfin voir un autre aspect du personnage d’Ok Ryeon. Mais je me suis rendue compte, encore une fois, que je me trompais. Sa résistance n’aura pas duré longtemps. En effet il suffit d’un baiser de la part de notre héros pour qu’elle lui pardonne tout et nous revoilà au point de départ. On retrouve notre bonne vielle Ok Ryeon qui ne sert strictement à rien. Heureusement, pour moi, son importance diminue dans les derniers épisodes dû sûrement au difficulté d’emploi du temps de l’actrice, Jin Se Yeon qui doit jongler entre 2 tournages. Mais je dois reconnaître cependant que ça n’a pas rendu service au drama. On voit très clairement que le scénariste face à ces nouvelles contraintes a dû sacrifier un peu de son intrigue. Ce qui pourrait d’ailleurs expliquer >>>> SPOILER – la fin malencontreuse que rencontre Ok Ryeon. Décidément Jin Se Yeon de ce côté là n’a pas de chance. Je n’ai pas vu tout ces dramas mais c’est quand même la deuxième fois que je vois son personnage mourir juste après s’être marié XD – SPOILER <<<<<

Je n’ai donc pas supporté ce personnage d’autant plus que Jin Se Yeon l’incarne d’une façon assez fade. J’avais déjà eu du mal avec son jeu dans Bridal Mask (seul point négatif de ce drama) et j’ai été en partie déçu de voir qu’elle n’avait pas vraiment évolué. Je vous cache pas d’ailleurs que j’ai un peu peur de commencer son nouveau drama Strange Doctor.

inspiring_generation_738237-horz

inspiring_generation_738361-horzFinalement, à défaut de trouver les personnages principaux intéressant, j’ai trouvé plus de satisfaction dans les petits rôles comme celui de Mo Il Hwa (joué par Song Jae Rim), Jung Jae Hwa (joué par Kim Sung Oh),  So So (joué par Kim Ga Eun) ou encore…

>>>> SPOILER … Kim Soo Ok interprété par le beau Kim Jae Wook. Je ne vous dis pas comment j’ai pété un câble en le voyant disparaître du jour au lendemain. Certes son personnage n’était pas super important mais quand même. Sa relation avec Ok Ryeon était rafraîchissante et c’est d’ailleurs les seuls moment où j’arrivais à peu près à  l’apprécier, elle. Le pire c’est qu’on apprend seulement à l’épisode 12 qu’il est mort (et encore il faut deviner quand Ok Ryeon parle de lui parce qu’elle dit même pas son nom). J’étais dégoûtée de voir autant de personnages sacrifiés de la sorte. SPOILER <<<<<

Autre point qui m’a énervé: les voir tous agir en super héros invincible, du genre « je suis le plus fort. Tu vas mourir » blablabla… ça devient très vite frustrant en particulier quand personne ne meurt dans ces soit disant « combat à mort ». On finit alors par se lasser.

Bon malgré tout, tout n’est pas à jeter. Loin de là. Si le scénario est bancal il n’en est rien de la réalisation qui elle reste parfaite jusqu’à la fin. Les belles scènes de combat et la reconstitution historique, plus que réussi, m’ont tout de même permis de supporter le reste du drama. Autre bon point : la transition enfant/adulte. Le lien entre le passé et le présent est très bien mené grâce aux jeux des acteurs. Quant à l’OST elle reste agréable dans l’ensemble.

Ce drama a donc constitué une véritable épreuve pour moi dans le sens où je n’ai pas éprouvé de véritable plaisir en le visionnant.

Bonus: Ce personnage a constitué l’un des plus grands mystères du drama. Ridicule à souhait avec sa perruque, il ne fait que parler de merde pendant tout le drama (oui vous avez bien lu).

inspiring_generation_741121


Note de Whoovy: 5/10
Note de Dushbadou: 5.5/10

Note finale: 5/10

Advertisements