Tags

, , , ,

Special-Affairs-Team-TEN-Poster-1-vertSpecial Affairs Team Ten (특수사건전담반 TEN)

Original: dushbadou

Traduit: Whoovy

Synopsis: « Affaires spéciales Team Ten » est une unité spéciale d’enquêtes criminelles qui s’attaque aux crimes les plus violents en Corée du Sud. Des crimes, bien souvent non élucidés connaissant un taux d’arrestations inférieur à 10%. L’unité spéciale est à la poursuite des tueurs les plus notoires qui tentent de commettre “le crime parfait”. (source: dogaru)

Informations :
Pays:
Corée du Sud
Épisodes: 2 saisons -> 21 episodes
Genre: crime, thriller
Diffusion: 2011 and 2012
Chaîne: OCN
Durée: 1hr
Interprétation: Joo Sang Wook, Jo An, Kim Sang-Ho, Choi Woo-Sik etc…

version anglaise


J’ai commencé ce drama car j’avais envie d’en regarder un qui ne comptait pas trop d’épisodes (9 épisodes). Mais je me suis très vite rendue compte que je m’étais faite avoir quand j’ai vu la fin de la saison 1. Impossible de ne pas regarder la saison 2 après un tel cliffhanger. J’ai donc fini par visionner 21 épisodes ^^ Même si ce n’est pas ce à quoi je m’attendais je ne regrette pas du tout ma décision! Ce drama est une perle.

f129660700525600000(0)-horzCe drama n’est pas comme les autres. J’ai remarqué que dramaland avait tendance à toujours suivre le même modèle. On est presque sûr d’avoir une histoire d’amour entre des médecins si on est dans un drama médical, d’en avoir une entre des avocats ou entre un avocat et un criminel si on est dans un drama traitant du monde de la justice… En gros, un drama en est difficilement un sans romance. Eh bien celui là fait un beau pied de nez à la romance. Zéro romance. RIEN, NADA, KETCHI. Nam Ye Ri à jamais seule, bam! Il n y a que des crimes et encore des CRIMES. Nous suivons différentes enquêtes toutes plus compliquées les unes que les autres. Attention je ne rigole pas quand je dis “compliqué”! Si vous loupez un nom ou ne serait ce qu’une nano seconde de l’épisode vous risquez fort d’être perdu. Si vous ne voulez pas ruinez cette série faites une bonne sieste avant chaque épisodes. Bref… toutes ces investigations servent l’intrigue principale qui n’est autre que celle concernant le passé de Ji Hoon. La fin de la saison 1 et le début de la saison 2 traite de la mystérieuse enquête portant le nom de “F case” (meurtre de jeunes femmes par asphyxie. Le serial killer les tue en enroulant leurs têtes de scotch. Hum…Nice!) . Nous entendons, pour la première fois, parler de cette affaire dans le tout premier épisode du drama. L’équipe doit alors enquêter sur un meurtre qui ressemble de toute pièce à ceux perpétrer par le serial killer. De nombreux indices nous sont donnés implicitement. Ces derniers constituent d’ailleurs le centre de la série. Tout est porteur de message: les dialogues peuvent être lu selon 2 niveaux, les plans, la lumière sont à eux seul plein de significations etc… Ce drama est brillamment bien fait tant au niveau de l’écriture que de la réalisation. Le côté le plus obscure de la nature humaine est ainsi mis en lumière sans pour autant ne montrer que le mal. Les personnages sont bien équilibrés. J’ai même éprouvé de la sympathie pour certains criminels. Leurs crimes ne sont, certes, pas pardonnable mais j’arrivais à comprendre leurs motifs (comme par exemple dans l’épisode 5 de la saison 1).

Je me dois de parler de l’OST que j’ai beaucoup aimé. La musique de fond n’est à aucun moment gênante et elle permet d’ailleurs d’instaurer une atmosphère qui est plus que la bienvenue. C’est cependant du côté des chansons que mon intérêt c’est porté. Je suis tout de suite tombée sous le charme de “Breath” de Mad Soul Child et de “담”chanté par  김윤아 (chanson qu’on n’entend que dans l’épisode 8 de la saison 2). “Chase” de Nan Ah Ji n’est pas mal non plus. Et vous devriez voir le générique du début! J’adore l’esthétique un peu flippante qu’ils ont essayé de donner. Cela m’a fait penser au Cluedo et à Sherlock Holmes. Je n’ai jamais vu un générique aussi bien fait dans dramaland.

b2a39abf38fd2ed2d7edf94b8ae0b984-tile

LES PERSONNAGES (PAS DE CHANGEMENTS ENTRE LA SAISON 1 & 2)

lJi Hoon -joué par Joo Sang Wook- est celui qui dirige l’équipe. Froid et rationnel, il est surnommé 괴물 (“le monstre”) par le reste des forces de police: “le monstre qui attrape des monstres”. Et je dois dire que je comprends pourquoi il l’appelle de cette façon. Il a ce côté sexy, flippant en lui qui fait qu’on se demande toujours à quoi il pense lorsqu’il nous regarde avec un visage impassible et un léger sourire sur le côté. Cet aspect de sa personnalité travaille, d’ailleurs, contre lui lors de la “F case”. Très vite des soupçons se forment contre lui et on l’accuse d’être le meurtrier dans cette enquête. Puisqu’il pense comme les criminels pourquoi ne serait il pas capable, lui aussi, d’en devenir un? Il devient le suspect principal aux yeux de la police mais aussi aux yeux des spectateurs. De plus, il a menti à ses équipiers à propos de l’investigation et on apprend plus tard qu’il a reçu des traitements psychiatrique (il a du mal, sans médicaments, à s’endormir et il a du mal à contrôler sa colère). Comment pouvons nous faire confiance à ce personnage en sachant tout ça? Personne, en réalité, ne sait vraiment qui il est. Les scénaristes jouent un joli tour aux spectateurs. On peut difficilement le qualifier de héros. C’est un homme rongé par son passé, vivant un véritable enfer duquel il essaye d’échapper. La frontière entre le bon et le mauvais est fine. Il cherche justice mais aussi vengeance.  Nam Ye Ri lui demande même: “Deviens tu un monstre?”. Il est égoïste et obsédé par cette seule idée >>>>>SPOILER Je dois avouer que j’ai été choqué de le voir poursuivre Song Kyung Tae au lieu d’aider la pauvre Nam Ye Ri à moitié agonisante O_OSPOILER<<<<< . Mais c’est pour ça que je l’aime. Il est tellement loin du héros typique qu’on a l’habitude de voir et la performance de Joo Sang Wook est juste excellente (c’est l’un de ses meilleurs rôle pour ne pas dire le meilleur).

23        J’ai beaucoup aimé le personnage de Jo An: Nam Ye Ri! Chaque membre de l’équipe jouent un rôle. Nam Ye Ri se rend sur les lieux du crime et apporte de précieuses informations sur le(s) victime(s) et sur les criminels grâce à ses aptitudes psychanalyste. Elle peut également savoir si un suspect est en train de lui mentir. Il lui arrive cependant de se tromper (en même temps c’est pas une superhéros). Mais c’est grâce à ses aptitudes qu’elle a été admise au sein de l’équipe ou c’est tout du moins cette phrase de Ji Hoon qui nous le laisse penser “Penses tu être capable de lire dans les mensonges de tout le monde? (…) Ils peuvent porter un masque  difficile à voir. Essaye de l’enlever et voit quel visage se cache derrière”.

Il m’a semblé déceler une certaine alchimie entre elle et Ji Hoon mais peut être que c’est juste moi. J’avais tellement envie de voir le couple Ye Ri-Ji Hoon se former que mon imagination a très bien pu me jouer un tour. Je dois dire que c’est sûrement le détail le plus frustrant de tout le drama. A chaque fois que les deux personnages se trouvaient dans une même pièce je me disais “Omo peut être que quelque chose va se passer *yeux pétillant*” mais 5 secondes plus tard “Merde! Ye Ri est juste trop timide pour tenter quoi que ce soit. Est ce que quelqu’un peut les aider svp? T-T”. C’est probablement le seul point que je reproche au personnage de Ye Ri: ne pas être assez audacieuse. Enfin heureusement, l’intrigue est si intense qu’on finit par oublier l’absence de romance (mais aux scénaristes de TEN! Si vous lisez ce message et si une 3ème saison voit le jour, s’il vous plaît faites quelque chose pour Ye Ri et Ji Hoon).

Enfin bref, si je devais la décrire je dirais que c’est une femme plutôt innocente. Calme et docile, elle prend les coups sans se plaindre (cf: son passé). Elle est du genre à ne pas faire de mal à une mouche. C’est pourquoi, d’ailleurs, elle décide de cacher à Ji Hoon ce qu’elle à découvert sur la “F case”.

Sans titreLes officiers de police portent des surnoms divisées suivant des échelons. Ceux au plus bas de la pyramide sont les “sans cerveaux”, puis il y a les “carlins” (race de petit chien qui caractérise les personnes ayant un faible QI et qui courent aveuglément partout), les “bulldog” (une fois qu’ils mordent ils ne lâchent pas) et tout en haut il y a “독사” -les serpents venimeux. Cette classe  défini les personnes saisissant n’importe quelle opportunité, tuant ainsi l’ennemi d’un coup. Baek Do Shik appartient à cette dernière catégorie et ses méthodes sont d’ailleurs connu de tout le monde. Si ses talents de détective sont excellent il en est autrement pour sa vie sociale. Célibataire à son âge, il semble incapable de parler à une femme (il met toujours les pieds dans le plat). C’est un personnage a deux visages: il est à la fois gentil, souriant, maladroit et drôle en dehors de son travail et  sérieux, obstiné, intelligent et dur lors des enquêtes qu’il mène. Ce dernier point est sûrement ce qui a décidé Ji Hoon à l’accepter au sein de l’équipe: “J’ai quelqu’un qui m’emmerde. Est ce que tu peux le frapper à ma place si jamais tu le rencontre?” (Ji Hoon). J’ai bien aimé le fait que Baek Do Shik s’entende avec tout le monde. Son “amour” pour Ji Hoon constitue la raison de son départ de l’équipe à la fin de la “F case” car il a été déçu du comportement de ce dernier >>>>SPOILER– Persuadé d’avoir devant lui le criminel de la “F case” Ji Hoon décide d’ouvrir le feu au lieu de laisser la justice s’en charger SPOILER<<<<<. Tout comme Ye Ri, Baek Do Chik est partagé entre le désir de lui révéler la vérité ou de la taire. Il craint la réaction du chef de l’équipe: ce dernier, sera t’il capable d’accepter la vérité sans se transformer de nouveau en monstre?

40       Park Min Ho ( Choi Woo Shik) est le plus jeune du groupe et celui qui a le moins d’expérience. Il fut l’élève de Ji Hoon lorsque ce dernier était  professeur et il fut également son assistant avant même que l’équipe ne soit formée. Son petit sourire de chiot sans cesse remis en place m’a juste fait craquer.  J’ai particulièrement aimé sa relation, dongsaeng-noona, avec Ye Ri. Je me suis d’ailleurs demandée à plusieurs reprise si notre cher “puppy” n’avait pas un petit faible pour Ye Ri *la fille qui voit de la romance partout ^^*

Le passé a un impact sur le présent. Nous voyons clairement ce point abordé au travers de ce personnage. En effet Min Ho décide de devenir détective à cause de la mort de sa mère et du comportement de son père. C’est d’ailleurs ce qui rapproche en définitive Min Ho de Ji Hoon et ce serait pour cette raison que ce dernier l’aurait accepter au sein de l’équipe. “Je connais une autre personne comme Ji Hoon. (…) Quelqu’un qui a perdu contre un meurtrier un être bien aimé. Je pense qu’il voulait que je le comprenne. Au moment où ils commencent à douter d’eux… Quelqu’un qui puisse écouter leur version” (Min Ho)

        Cl: Pour conclure je dirais que j’ai préféré la saison 1 à la 2 car les enquêtes sont plus intéressantes. Mais les interaction entre les personnages reste tout de même meilleur dans la deuxième saison. Il n y a aucun changement de casting entre les deux saisons. La seule différence est que Joo Sang Wook porte une moustache dans la seconde. (très britannique comme look!).

Sans titrea-tile



Saison 1
Note de Whoovy: 10/10
Note de Dushbadou: 10/10
Note finale : 10/10

Saison 2:
Note de Whoovy: 8.5/10
Note de Dushbadou: 9.5/10
Note finale:9/10

 


Advertisements