Tags

, , , , , , ,

11-doctors-poster-1Doctor Who

par Dushbadou

Synopsis: Cette série relate les aventures du Docteur,  un extraterrestre de la race des Seigneurs du Temps (Time Lords) originaire de la planète Gallifrey  et qui voyage à bord d’un  TARDIS (Time and Relative Dimension In Space), une machine pouvant voyager dans l’espace et dans le temps. Particulièrement attaché à la Terre, il est régulièrement accompagné dans ses voyages par des compagnons, pour la plupart humains et féminins.
Source: wikipédia

Information:
Nationalité
: Britannique
Episodes: 1ère série> 26 saisons- 695 épisodes
2ème série> 8 saisons- 91+ 13 épisodes spéciaux
Genre: Science-Fiction, Fantastique
Diffusion: 1ère série> 1963-1989
2ème série> 2005-? (en production)
Chaîne: BBC
Durée: 45 minutes  (60 minutes pour les épisodes spéciaux)
Interprétation: 1ère série> Jon Pertwee, Tom Baker, Peter Davison, Colin Baker etc…
2ème série> Christopher Eccleston, David Tennant, Matt Smith, Peter Capaldi etc…


/!\ à ne regarder sous aucun prétexte en français!

Doctor Who ou la bible britannique. Tout le monde connait cette série qui a traversé les années (au moins de nom). Je quitte donc le monde asiatique, pour m’attaquer à ce monstre le temps d’un instant. La tâche étant assez ardue et n’ayant pas vu la première série je ne parlerais donc que de la seconde.

Commençons par le commencement en parlant tout d’abord du Docteur. Bien que qualifié d’extraterrestre, le Docteur n’est pas pour autant un petit bonhomme vert. Il a l’apparence d’un homme plus que normal. Bien sûr quand on en vient à le connaître on apprend qu’il a deux cœurs, et qu’il peut se régénérer lorsqu’il meurt. Une régénération est aléatoire tant physique que mentale. Il peut se retrouver roux (enfin il ne l’a jamais été jusqu’ici d’où la complainte du dixième docteur^^), blond, grand, gros, vieux, jeune, bigleux, gaucher, droitier etc… “I’m the Doctor. But beyond that I just don’t know. I literally do not know who I am. It’s all untested. Am I funny? Am I sarcastic? Sexy? Right old misery? Life and soul? Right-handed, left-handed? A gambler, a fighter, a coward, a traitor, a liar, a nervous wreck?”. Le Docteur est juste le Docteur. Personne ne sait son vrai nom d’où la question “Doctor Who” qui est répétée maintes fois au cours de la série. Il voyage à travers le temps avec son TARDIS (vaisseau en forme de cabine téléphonique) et a toujours sur lui son tournevis sonique- objets multifonctions pouvant ouvrir des serrures, réparer des objets, scanner/analyser différentes substances etc….

SonicScrewdriverEvolution-horz

I’m the Doctor. But beyond that I just don’t know. I literally do not know who I am. It’s all untested. Am I funny? Am I sarcastic? Sexy? Right old misery? Life and soul? Right-handed, left-handed? A gambler, a fighter, a coward, a traitor, a liar, a nervous wreck? – See more at: http://www.planetclaire.org/quotes/doctorwho/tenth-doctor/christmas-specials/#sthash.oNsXcwkJ.dpuf
I wanted to be ginger! I’ve never been ginger
I wanted to be ginger! I’ve never been ginger

Trois docteurs (et un quatrième qu’on apprendra à connaître cet été) se succèdent dans la seconde série. Elle débute avec le neuvième docteur incarné par Christopher Eccleston. Ce dernier ne restera que le temps d’une saison et laissera ensuite la place à David Tennant qui, lui survivra 3 saisons tout comme son successeur Matt Smith.

doctor-who_00032556NINE (Christopher Eccleston): Honnêtement j’avais zappé la saison avec ce docteur, mes sœurs m’ayant dit que ça ne servait à rien de la voir. Il est vrai qu’on arrive à suivre l’histoire même si on le saute mais étant devenue une fan de la série je n’ai finalement pas pu résister à l’envie de revenir sur cette saison une fois fini tout les épisodes déjà sorti. Je ne regrette pas de l’avoir fait. J’ai ainsi pu voir sa réincarnation en Ten et le début de son histoire avec Rose (Billie Piper). Rose, la compagne qui a dû marquer le plus les esprits (bien qu’elle n’ait pas été ma préféré) pour avoir entretenu une relation amoureuse avec le Docteur. Je n’ai relevé aucune faute dans le jeu de Christopher Eccleston qui remplissait parfaitement son rôle. Mais cette interprétation est celle qui me laissa le moins de souvenir, et qui m’excita/m’émut le moins. Je crois que c’est en partie dû à l’écriture de son personnage. Nine est la première réincarnation du Docteur après la guerre des seigneurs du temps contre les Daleks. On voit un personnage rongé par la culpabilité. Sous ses apparences joviale, de plaisantin il souffre intérieurement d’être le seul survivant de cette guerre et donc le dernier seigneur du temps en vie. Moins fantasque tant dans son comportement que dans son style vestimentaire (une simple veste en cuir noir, un pull-over uni de couleur sombre, un simple pantalon et des chaussures de cuir), il n’a pas su attirer autant mon attention que ses successeurs. Mais j’ai bien conscience que mon avis ne peut être que biaisé ayant regardé la saison 1 qu’après le visionnage des autres.

tardis-david_00338406

“ALLONS-Y ALONSO”

TEN (David Tennant): Ah Ten…je pourrais écrire un livre sur ce Docteur! Qu’est ce qu’il a pu me faire rire, et pleurer! Ce qui est paradoxal c’est que j’ai largement préféré les saisons avec Eleven mais qu’il arrive quand même à être mon Docteur préféré. Comme je l’ai dit précédemment à chaque réincarnation le Docteur change de personnalité. Ici, nous avons un Docteur espiègle, gai, bavard, malin, fasciné par l’humanité mais également solitaire. Très solitaire. C’est le seul Docteur dans cette seconde série que l’on voit voyager plusieurs fois seul (les épisodes spéciaux de la saison 4, les épisodes de Noël) et c’est également lui qui connaît le plus de compagnons au cours de sa vie (Rose, Martha et Donna)- bien que toutes ces relations se finissent de manière plutôt tragique. La vie d’un seigneur du temps est une malédiction. Un seigneur du temps vit de nombreuses années grâce à sa capacité à se régénérer tandis que ses compagnons humains le quittent, vieillissent et meurent. Ten nous offre une riche palette d’émotion. De la joie à la colère ( >>>>SPOILER- il ruine la carrière politique d’Harriet Jones, quand celle-ci détruit  le vaisseau des Sycorax qui battaient en retraite- SPOILER<<<<<), de la clémence à l’intransigeance (Donna -une de ses compagnes- refusa tout d’abord de l’accompagner. Elle l’a vu resté de marbre devant la mort de ses ennemis et pris donc peur de lui) des larmes au rire etc. Toutes ces émotions dépeignent un personnage riche en couleur et finalement très humain.
>>>>>SPOILER– Sa régénération est la plus belle et la plus triste qui m’ait été donner de voir (j’ai bien dû la regardé une bonne vingtaine de fois  et pourtant j’ai pleuré à CHAQUE fois- je vous dis pas comment c’était dur de passer à Eleven!). Le voir pleurer de joie, ébahi de se voir toujours en vie malgré la prophétie, entendre les 4 fameux coups, se mettre en colère, accepter son sort, revoir toutes les personnes qui ont participé à ses aventures et finalement se régénérer seul dans son vaisseau, prononçant ces mots “I don’t want to go” -qui resteront à jamais gravé dans ma mémoire *pleure,  mouchoirs, transformation en gros tas de morve* –SPOILER<<<<<

MattSmithDoctorWho

“GERONIMO”

ELEVEN (Matt Smith): Dure, dure la transition ten-eleven. Je l’ai aimé dès sa première apparition mais il m’a fallu plusieurs épisodes avant de vraiment l’accepter malgré tout. Bien plus extravagants que ses prédécesseurs il a su guérir mes plaies. Ten est mon docteur préféré mais de peu! Eleven est un successeur à la hauteur (je vais mettre des semaines, voire des mois à accepter twelve >_<). J’admire la performance de Matt Smith. Pas facile d’interpréter un Docteur hyper actif. Le comique de geste et de mots sont pour moi les deux traits qui le caractérisent le mieux. Très loufoque tant dans ses goûts vestimentaires (“bow tie are cool”, “fez are cool”) que dans ses goûts culinaires (défis: essayez de manger du poisson pané trempé dans de la crème anglaise!), il a cet air bon enfant que les autres n’ont pas.  Il est lui aussi très attaché aux humains, entretenant une relation particulière et profonde avec Amy Pond et Rory (Karen Gillan et Arthur Darville)  qui l’accompagneront sur deux saisons et demie avant d’être remplacés par Clara Oswald (Jenna Coleman)

page-horz

Ces changements s’accompagnent également de celui des compagnons. Chaque docteur en a connu un(e) ou plusieurs. Ce brassage constant de personnages est ce qui rend la série si intéressante. Je ne peux tous/toutes les décrire, ma critique faisant déjà 6 pieds de long. Il n’y a que les personnages de Rose et Martha que je n’ai pas trop apprécié. J’ai aimé Rose qu’à partir…eh bien en faite que lors de son dernier épisode^^ et j’éprouvais seulement de la pitié pour Martha qui aimait le Docteur mais ne l’était pas en retour. Je n’aurais probablement pas continué la série si une des deux était restée à jamais la compagne du Docteur. Donc heureusement que les personnages changent, bien qu’il n’est pas toujours facile de les laisser partir!

Autre point intéressant le concept de la série. Le Docteur voyage à travers le temps et l’espace dans son vaisseau le TARDIS, ce qui fait qu’à chaque épisodes nous attend une nouvelle aventure. On peut se retrouver propulsé dans le bureau d’Hitler, rencontrer Agatha Christie ou Madame de Pompadour au détour d’un tournant, se retrouver nez à nez avec des cybermen, dalek, Sontaran et autres créatures ( je défie quiconque de dire 10 fois à toute vitesse Raxacoricofalapatorius et le nom des habitant de cette planète Raxacoricofallapatoriens). Époques, fictions, faits historiques réels se mélangent ce qui fait qu’on ne s’ennuie jamais.

Qui dit fictions dit forcément effet-spéciaux. J’ai vu bien souvent des gens prendre peur en voyant ceux de Doctor Who, qui faut le dire sont un peu kitsh. Mais c’est ce qui fait le charme de cette série! Les costumes, décors sont tous fait à la main. J’admire vraiment leur travail. Doctor Who n’a pas sa pareil dans le monde du cinéma croyez moi^^ the-allianceMention spéciale aux OST de chaque saisons qui sont fabuleuses!

BILAN PERSONNEL DE LA SERIE/ MES PREFERENCES:

Docteur: le dixième docteur (David Tennant)
Compagnon: Donna (Catherine Tate)> la compagne qui m’a fait le plus rire. Elle n’a aucun intérêt amoureux pour le Docteur contrairement aux deux précédentes (Rose et Martha) et c’est cette amitié qui est géniale! Grâce à elle nous avons également la chance de connaître Wilfred -son grand-père- qui m’a à de nombreuses reprises ému.
Méchants: Silence et les Anges pleureurs (mention spéciale pour les Adipose qui sont trop meugnons…bon ça le devient moins quand on apprend qu’en faite ils sont formés de la graisse des gens). Les Silences sont difficile à localiser ou à résister. Les personnes les ayant vu oublient automatiquement les dernières minutes de leur vie, ne conservant que l’ordre que ces derniers leur ont donnés plus tôt. Les Anges pleureurs sont des statues de marbres qui se mettent en mouvement dès que la personne les quitte ou cligne des yeux.

SNF05TVBIZ1_464343a-horz
Episode: “La conquête de Mars” (épisode spécial avec David Tennant) et “La Bibliothèque des Ombres” (4×08). Le premier parce que c’est un épisode très triste et dans lequel on voit un nouveau trait de personnalité de Ten apparaître (il se croit au dessus de toutes règles de temps). Le deuxième parce que l’aventure m’a plu et que l’on voit pour la première fois River Song, personnage mystérieux, complexe que j’adore. Cet épisode est le début de tout.
Saisons: 5, 6 et 7 avec Eleven> j’ai préféré ces dernières saisons avec lui car bien plus complexes que les précédentes on suit une intrigue solide plus que le schéma “un épisode: une aventure”. Des mystères sont résolus, d’autres apparaissent.

internet-doctor-whoEt vous? quels sont vos avis?



Note de Dushbadou: 9.5/10
Note de Whoovy: 9.5/10
Note finale: 9.5/10

 

 

Advertisements