Tags

, , , ,

#TFSA : Nos génériques de séries préférés

par Alice

 

5. Le Prince de Bel Air
Est-ce que la présence de ce générique a vraiment besoin de justification?

4. Skins (UK)
Ce générique est très intelligent. Des images de la saison complète sont empilées, mêlées avec des effets qui donnent à la fin le mot “Skins”, la série. La musique de Fat Segal est magique. Elle subit néanmoins de légères variantes selon les saisons jusqu’à ne presque plus être reconnaissable pour la saison 5 mais le remix est aussi réussi que la musique originale.

3. True Detective
Ce générique est d’une esthétique rare. Que ce soit au niveau des images ou du montage. Et que dire de la musique? « Far From Any Road » de The Handsome Family nous plonge littéralement dans l’univers de la série, dans la Louisiane des années 1990. Le générique correspond vraiment à la série: parfaite.

2. Game of Thrones
Quand j’ai commencé à regarder « Game Of Thrones », on m’avait dit “tu mettras peut-être un peu de temps à rentrer dans l’histoire”. Le fait est que dès le générique, j’étais déjà à fond dedans. Il est très très bien pensé. A quoi bon dessiner une carte de l’univers de la série? Autant en faire un générique! C’est très très parlant. On traverse toute la carte en faisant des ralentis sur certains lieux où on voit des royaumes entiers sortir de terre, un peu à la manière des livres pop-up. Et là où le générique est génial, c’est qu’il évolue au fil des saisons avec l’apparition de nouveaux lieux, la disparition de châteaux ou autres… Et ce n’est qu’une bonne idée parmi tant d’autres!

1. Queer As Folk (US)
Il y a deux version du générique de « Queer As Folk ». Une première, pour les trois premières saisons. Et une deuxième pour les deux dernières suivantes (ici) Je vous parle ici du premier générique. Celui qui est coloré, pop, hallucinant. Celui où des mecs en slips dansent en ombres chinoises sur un fond psychédélique. Le tout sur une musique un peu trop forte qui reflète parfaitement un des principaux lieux de la série: la boîte gay, le Babylon. C’est mythique, tout simplement.

Advertisements