Tags

, , , , ,

29712Jejoongwon (제중원)

par Whoovy

Synopsis: Jejoongwon est le premier hôpital moderne établi dans l’ère Joseon en 1885. Baek Do Yang ets un noble qui abandonne son statut pour entrer dans cette hôpital. Hwang Jung est un fils de boucher qui devient médecin tandis que Seok Ran intègre Jejoongwon en tant qu’interprète mais suit une formation pour devenir médecin.

Informations:

Pays: Corée du Sud
Épisodes: 36 épisodes
Genre: Historique, médical
Diffusion: 2010
Chaîne: SBS
Durée: 1hr5
Interprétation: Park Yong Woo, Yeon Jung Hoon, Han Hye Jin etc…


 Un mot: S.U.B.L.I.M.E! Une question: pourquoi est il aussi peu connu?! Ce drama est une perle. Foncez!
Jejoongwon est le premier drama historico médical qu’il m’ait été donné de voir. Et franchement je n’ai pas été déçu. Il aurait fait 100 épisodes que ça ne m’aurais pas gêner. Pourtant j’étais loin d’être addict. Mais il a ce petit truc, cette petite étincelle qui a su me passionner du début à la fin. A chaque fois que je reprenais l’histoire où je l’avais laissé je ne pouvais m’empêcher d’être émerveillée par la qualité de ce drama. Les personnages, l’intrigue… tout est admirablement bien écrit. Ce que j’ai apprécié c’est que tout se faisait en demi mesure. Pas besoin de gros rebondissements pour captiver l’attention du spectateur. L’histoire se suffit à elle même. Et c’est ça qui est génial! J’ai littéralement vécu avec ces personnages. J’ai partagé leurs aventures, leurs peines, leurs joies…enfin bref j’ai tout partagé, avec eux. Et c’est, donc, non sans regret que je les quitte.
Si ce drama est intéressant c’est avant tout grâce au travail du scénariste. Ce dernier ne s’est pas uniquement borné à l’aspect médical. Il a cherché, au contraire, à étendre son intrigue. Et pour ça je l’en remercie. Il nous dépeint, avec justesse, une Corée en pleine évolution. Les changements sont progressifs et très bien amenés. C’est avec délice qu’on assiste à tout ces progrès. La question des étrangers, de l’occupation japonaise, des femmes, des coutumes, des statuts sociaux… rien n’est laissé de côté pour notre plus grand plaisir.
Vous l’aurez compris je suis conquise. Et pourtant c’était pas gagné d’avance. J’ai eu un peu de mal avec les premiers épisodes et le jeu de certains acteurs (en particulier celui de Han Hye Jin). J’attendais qu’une chose: la transformation physique des personnages. Malheureusement elle n’arrive que tardivement (épisode 17 pour Baek Do Yang (joué par Yeon Jung Hoon) et épisodes 24/25 pour Hwang Jung (joué par Park Yong Woo)). Ce qui est étonnant aussi c’est l’aspect un peu “vieux” du drama (les perruques 0_0). J’ai été surprise de voir qu’il avait été réalisé en 2010. Mais je vous rassure on s’y habitue vite.

4-horzVenant aux personnages. Rien à redire de ce côté là.  Je les ai tous trouvé exceptionnelle. Je n’ai eu aucune difficulté à m’attacher à eux. Commençons par le commencement…

…Hwang Jung interprété par l’acteur Park Yong Woo. Son personnage est simple et en même très beau. Sa gentillesse, au départ, avait tendance à me taper sur les nerfs mais au fur et à mesure du drama son personnage gagne en profondeur et on découvre de nouvelles facettes de sa personnalité. C’est un homme loyal, attentionné, toujours à l’écoute des patients. Il ne juge pas ces derniers, il les soignent. On admire d’ailleurs sa droiture.  Cependant on le voit douter, chavirer à certains moment. Et c’est finalement cet aspect de sa personnalité qui m’a le plus plût car le scénariste en fait quelqu’un de très humain et non un personnage plat qui sauve tout le monde. Je ne peux malheureusement pas en dire plus car sinon je risquerais de spoiler. Hwang Jung mérite donc largement son titre de “héros” de l’histoire.

jejoongwon1-horz

Hwang Jung évolution

J’étais un peu moins enthousiaste pour le personnage de Han Hye Jin: Seok Ran. J’ai eu un peu de mal avec le jeu et le physique “particulier” de l’actrice. Mais j’ai appris à l’apprécier au fil des épisodes. Seok Ran est un personnage féminin fort et atypique. Son éducation et le soutien constant de son père y sont pour beaucoup d’ailleurs. Elle aime les challenges et se découvre une vocation pour la médecine. Faut dire que tout la prédisposait à ce métier. Gentille, attentionné… sa personnalité est finalement très proche de celle de Hwang Jung. C’est pourquoi je n’ai pas été surprise de les voir tomber amoureux l’un de l’autre. Leur romance est très naturelle. Ils sont fait pour être ensemble. Seok Ran est un personnage intéressant car elle est en avance sur son temps.

2-horz

Seok Ran évolution

Et enfin pour clore ce trio principal: Baek Do Yang joué par Yeon Jung Hoon. Ce personnage est définitivement celui que j’ai préféré (le charme de Yeon Jung Hoon n’y est sans doute pas pour rien :3 ). C’est celui qui a le plus évolué au cours du drama. Né de famille noble, il est obstiné, seul et se croit au dessus de tout le monde. Trait de caractère qui aurait pu mal tourner je vous l’accorde. Mais le scénariste refuse de mettre Baek Do Yang dans une catégorie bien précise (du genre: méchant, troisième roue du carrosse…). Et heureusement! Son évolution est passionnante et c’est pour lui que j’ai éprouvé le plus de sympathie. Il est finalement assez paradoxal. Il est pour le changement (il n’hésite pas d’ailleurs à faire des expérimentations pour faire avancer la médecine) et en même temps contre: sa manière de penser reste assez conservatrice. Sa passion pour la médecine est cependant plus forte et c’est d’ailleurs ce qui le fait aller de l’avant.  Son amitié avec Hwang Jung est l’une des plus belle que j’ai rencontré à dramaland. Leur relation est basée sur un sentiment de compréhension et en même temps de rivalité. Mais ils deviennent plus proche au fil des épisodes (faut dire que les événements et circonstances jouent en leur faveur). Yeon Jung Hoon est la raison pour laquelle je me suis lancée dans ce drama. Et franchement je ne regrette pas. Décidément cet acteur bouscule tout mon TOP 5.

k-drama-pilote-jejoongwon-medecine-tradition--L-BmlPsX-horz

Baek Do Yang évolution

Autre point que j’ai adoré: la place des étrangers dans le casting mais aussi dans l’histoire. Jejoongwon connaît plusieurs directeurs: Dr Allen (Sean Richard), Dr Heron (Ricky Kim) et Dr Evison (Fabien). Sans oublier Dr Horton (la femme médecin) qui guide Seok Ran tout au long du drama.  Je me méfie toujours des figurants étrangers car généralement ils sont vraiment mauvais (je sais pas si vous avez remarqué mais on retrouve souvent le même acteur dans les dramas. Vous savez celui qui est sensé être français alors qu’en réalité il est anglais -.-). Mais pour une fois ils ne jouent pas trop trop mal (à part Fabien. Lui il joue comme une patate). Dr Allen et Dr Heron sont des personnages très sympathique. Le scénariste a pris le temps de les développer ce qui fait qu’on s’attache facilement à eux. Je les considère, donc, tout deux comme des personnages secondaires importants. Ils ont contribué, de manière positive, au drama.

10-horz

De gauche à droite: Dr Allen, Dr Heron et Dr Evison

Jejoongwon est un drama qui m’a charmé du début à le fin. Très bien construit, très intelligent…on ne s’ennuie jamais. Je trouve dommage qu’il soit aussi peu connu. Le nombre d’épisodes (36!) en est sûrement la cause mais je vous assure qu’on ne voit pas le temps passer. Un vrai délice! Je ne vous en dit pas plus en espérant que vous vous précipiterez dessus.

5-horz


Note de Whoovy: 9.5/10

Advertisements