Tags

, , , , ,

k

It’s Okay, That’s Love

(괜찮아, 사랑이야)

par Whoovy

Synopsis: Jang Jae Yeol est un auteur et DJ radio souffrant de troubles obsessionnels compulsifs. À l’occasion d’un débat télévisé, il fera la rencontre de Ji Hae Su, psychiatre en première année d’internat à l’hôpital universitaire, celle-ci ayant choisi la psychiatrie car ne souhaitant pas avoir à effectuer d’interventions chirurgicales.
Après sa rencontre avec Jae Yeol, la vie de Hae Su connaîtra alors de grands changements et à la suite de diverses circonstances, tous deux se retrouvent à devoir partager le même toit… [source: nautiljon]

Informations:

Pays: Corée du Sud
Épisodes: 16 épisodes
Genre: Romance, comédie, psychologique
Diffusion: Juillet -> Sept 2014
Chaîne: SBS
Durée: 1hr.
Interprétation: Jo In Sung, Gong Hyo Jin, Sung Dong Il, Lee Kwang Soo, D.O, Yang Ik Jun etc…

version anglaise


It’s Okay, That’s Love est un drama que j’avais, depuis longtemps, envie de regarder (voir Un Été à dramaland). Et franchement je n’ai pas été déçu. Ça valait le coup d’attendre un peu. Mes attentes ont été plus que comblé. Pour être honnête je ne savais pas vraiment dans quoi je m’engageais si ce n’est un drama qui promettait d’être divertissant. Mais c’est là qu’on se rend compte que It’s Okay, That’s Love c’est bien plus que ça. On se laisse prendre par ces apparences légères de comédie romantique où les personnages n’ont pas peur de parler ouvertement de sexe. J’aime, d’ailleurs, beaucoup l’approche de la scénariste, No Hee Gyeong. On retrouve notamment cet aspect “mature” dans l’un de ses précédents drama: The World That They Live In. Les relations qu’elle nous dépeint sont souvent passionnantes et complexes. Ça change des dramas “adolescent”. C’est rafraîchissant et ce n’est pas sans me rappeler la trilogie des I Need a Romance (dramas que je conseille vivement).

Img0404_20140724141619_2-tile
Mais la scénariste va plus loin. Elle ne se borne pas qu’à l’aspect romantique. Elle joue sur l’effet de surprise. Elle nous leurre pendant longtemps en nous fixant sur une chose: la relation des deux personnages principaux. Or en réalité elle en profite pour construire en parallèle un autre point central de son intrigue. On se doute que quelque chose ne va pas mais on y fait pas vraiment attention. C’est seulement au moment où la vérité est révélée qu’on commence à assembler les différentes pièces du puzzle. L’histoire mais aussi les personnages sont donc très bien construit. Elle dote ces derniers de personnalités intéressantes et profondes, faisant d’eux des personnes très attachantes. J’ai adoré TOUT les protagonistes (chose rare je vous l’assure. Normalement y en a toujours un ou deux qui m’énerve dans le lot mais ici ce n’est pas le cas). La force principale du drama réside donc dans la qualité de son scénario.
A cela s’ajoute une OST en or (voir OST Drama et coup de cœur) et un casting incroyable, faisant ainsi de ce drama un “must watch”.

Img0404_20140814193044_3-tile

Je suis littéralement tombée amoureuse de tout les personnages en particulier celui joué par Jo In Sung (bah quoi chacun ses faiblesses XD ). J’ai adoré la dynamique de leurs relations et cela vient sûrement du fait qu’ils vivent tous sous le même toit et qu’ils sont tous légèrement “fucked up”.
Img0404_20140915163201_3Roommate n°1: Ji Hae Su joué par Gong Hyo Jin. Ji Hae Su est un personnage paradoxal: elle s’occupe de patient mentalement malade alors qu’elle souffre, elle même, de troubles anxieux. Elle considère tout actes sexuels comme étant répulsive. Difficile, donc, pour elle d’avoir une relation “normale” avec le sexe opposé. Mais cela ne l’empêche pas pour autant d’être très sûre d’elle et d’avoir du répondant. C’est cette balance entre ces deux aspects de sa personnalités qui m’a le plus plu. Elle est à la fois très forte et mature et en même très enfantine dans sa relation avec Jang Jae Yul. Elle est maladroite à cause de sa condition mais elle ne se laisse pas faire pour autant. J’ai adoré la prestation de Gong Hyo Jin. Cette actrice est à la fois sexy et adorable (d’où son surnom “Gongvely”). Et ces deux traits “physique” correspondent parfaitement au personnage qu’elle interprète dans It’s Okay That’s Love. Elle m’a littéralement ébloui. J’ai hâte de la voir dans d’autres dramas.

d693d-2014-08-0211_41_27Roommate n°2 ou le roommate de passage: Jang Jae Yul joué par Jo In Sung. Ce personnage est juste ultra charismatique. Je suis tombée sous son charme dès les premières minutes du drama. Mais il n’est pas pour autant parfait. Et oui, comme tout les autres personnages, il présente lui aussi quelques symptômes psychologique liés à son passé. En effet il ne peut  dormir que dans sa salle de bain (sa baignoire lui sert de lit). Finalement Jang Jae Yul ressemble beaucoup à Ji Hae Su. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour laquelle leur couple marche aussi bien même si je dois reconnaître que leur relation est plutôt spéciale. Je ne peux malheureusement pas développer plus ce personnage car je risquerais de spoiler. Pour ce qui est de la performance de Jo In Sung je n’ai rien à redire. C’est la première fois que je le voyais dans un drama et je dois dire que j’ai été plus que conquise. Il rentre définitivement dans mon TOP 5 des meilleurs acteurs. Sa prestation déborde de sincérité. Il retranscrit à la perfection les émotions de son personnage. Un sans faute!

Roommate n°3: Park Su Gwang joué par Lee Kwang Soo. Ce rôle était fait pour notre girafe préférée (기린). Atteint du syndrome de Tourette, Park Su Gwang ne mâche pas ses mots. Maladroit et malchanceux dans ses relations amoureuses, à cause de sa maladie,  il demande conseille à Jang Jae Yul. J’ai adoré sa complicité avec tout les autres personnages. Park Su Gwang est un ami loyal et attachant. Il s’entend bien avec tout le monde. C’est un véritable rayon de soleil.

Roommate n°4: Jo Dong Min joué par Sung Dong Il. Jo Dong Min semble le personnage le plus “équilibré” du drama mis à part qu’il travaille dans le même hôpital que son ex. Sa relation avec Park Su Gwang est excellente. C’est en sa présence qu’il est le plus immature. Ils forment tout deux un super duo. Jo Dong Min est un personnage sur lequel les autres peuvent se reposer, se confier. Sung Dong Il joue à la perfection ce rôle et je dois dire que j’étais heureuse de le retrouver dans ce genre de drama (le voir dans Gap Dong était…bizarre).

Img0404_20140827151155_6-horz

Les personnages secondaires sont tout aussi bien exploités. Sans eux, le drama n’aurait pas eu le même impact.
Han Kang Woo joué par D.O est l’un des personnages le plus important. On trouve sa relation avec Jang Jae Yul mignonne mais on y fait pas trop attention. Au fil des épisodes il gagne de l’importance et devient indispensable. Je ne peux malheureusement pas en dire plus sur lui car sinon je risquerais de spoiler ^^. En tout cas j’ai été surprise par le jeu de D.O. Pour être honnête je pensais qu’il serait le maillon faible du drama (pas parce que je n’aime pas les EXO mais parce que généralement je me méfie des idols acteurs). Mais je dois dire qu’il était plus que convainquant. Il surpasse, selon moi, de nombreuses autres idols acteurs en particulier quand on sait que c’est son premier drama.

Heartbreaking

Mention spéciale à Jang Jae Bum (joué par Yang Ik Jun). J’avais peur au début que la scénariste se borne à en faire le “méchant” de l’histoire mais il n’en est rien. Jang Jae Bum est un personnage tout en nuance. Il a des apparences de gros dur mais en réalité c’est un être qui a beaucoup souffert (d’où ses cheveux blanc). Ses scènes sont à la fois drôles et à la fois très fortes. La scénariste l’a très bien développé et on ne peut que s’attacher à lui.

Ce drama livre un message très fort. Ces personnages sont “différents” par leur maladie “mentale” mais à aucun moment ils ne considèrent leur condition comme un handicap. Cela les empêchent, de temps en temps, de “fonctionner” comme tout le monde mais ils ne laissent pas pour autant cette condition définir qui ils sont réellement. Ils apprennent à vivre avec.
It’s Okay That’s Love mérite largement son succès. Je n’ai rien à lui reprocher. Et franchement qui ne voudrait pas faire partie de cette “famille”?

C’est LE drama de 2014 à ne pas manquer! Foncez!

Bonus:

Y a comme un petit air de ressemblance, non? ^^

Y a comme un petit air de ressemblance, non? ^^


 Note de Whoovy: 9.5/10
Note de Dushbadou: 9/10
Note finale: 9/10

Advertisements