Tags

, , , , , , ,

cYiaFp

par Alice

Nationalité : Sud coréenne
Label : Starship Entertainment
Genre : K-Hip-Hop, K-Rap
Date de sortie : 09 Janvier 2015
Langage : Coréen


01. 화 (Fire) feat. Jinsil of Mad Soul Child – ★★★★★
Titre choisi pour porter l’album et dont le MV est sorti le 8 Janvier dernier, Fire ouvre le bal de ce troisième opus avec un certain succès selon moi. Ce n’est pas Mad Clown que l’on entend en premier mais Jinsil, du groupe Mad Soul Child. Jinsil et sa voix légèrement cassée et envoutante qui entonne le refrain de la chanson comme prémisse. Un délice. Mad Clown a un réel talent pour les chansons à deux tons. Comme il l’avait fait avec Hyorin (SISTAR) pour Without You, la chanson est un réel dialogue entre les deux chanteurs qui se mettent alors dans la peau de deux amants qui se déchirent. Les MVs de Mad Clown sont toujours sous-titrés et c’est plus qu’intelligent parce qu’au-delà de son début si particulier et si reconnaissable, le réel talent du rappeur réside dans sa plume. Encore une bien belle chanson que je peux ajouter à mes coups de cœur.

02. 커피카피아가씨 (Coffee Copy Lady) – ★★★★☆
Cette chanson est à écouter avec des écouteurs ou un casque puisque la mélodie est en stéréo. Dans l’oreille gauche nous parvient le rythme et c’est plutôt pas mal. La mélodie, donc, est entrainante sans pour autant donner envie de bouger. C’est un peu simpliste jusqu’à ce que le refrain arrive et qu’une voix féminine quelque peu lointaine vienne la chanter en chœur avec Mad Clown. Le débit du rapeur donne l’impression d’une course et le refrain d’un jeu avec ce ‘Coffee Copy Lady’ répété à tue tête. J’aime beaucoup cette chanson, qui sort de ce qu’on a l’habitude d’entendre sans pour autant être ultra originale. Sympathique.

03. 콩 (Bean) feat. Joo Young – ★★★★★
Certainement la chanson que je préfère de tout l’album. La mélodie, lente et calme sur le début, est très agréable et nous laisse nous concentrer sur le rap de Mad Clown. Puis, le tout prend son envol. La voix de Mad Clown se fait plus insistante et la mélodie jouée au piano s’accélère. L’apogée de la chanson est réellement le refrain, entonné par Joo Young après une demi-seconde de silence qui renforce cette impression d’envolée. Encore une fois, Mad Clown a un réel talent pour choisir et mettre à leur avantage les artistes avec qui il collabore. Très gros coup de cœur.

04. 꽃 (Flower) feat. Justhis – ★★★★☆
Ambiance différente pour Flower, comme plus intimiste. C’est Justhis et non pas Mad Clown qui introduit ce titre. Son rap est plus posé, moins pressé, que celui de Mad Clown et c’est presque reposant que ce soit lui qui ouvre le bal sur cette mélodie lancinante au piano. On entend légèrement Mad Clown sur le refrain, peu fourni en paroles. Et puis, il reprend le flambeau pour le second couplet avec un débit moins rapide qu’à son habitude, se calant sur le rythme de la chanson. Un écho de sa voix sur trois paroles et c’est le coup de cœur. La mélodie s’éloigne, on l’entend comme si on était dans une pièce voisine. Effet réussi.

05. Population Control feat. Paloalto, Justhis, G2 – ★★★★★
Ambiance plus urbaine, son plus artificiel aussi. Ce titre est très différent du précédent mais pour celui-ci aussi, on doit attendre un moment avant d’entendre Mad Clown. Ce n’est qu’après le second refrain qu’il fait enfin son apparition. C’est ce que j’appelle une vraie collaboration, tous les artistes sont autant présents sur le titre les uns que les autres. Quant au refrain, je l’aime vraiment beaucoup. Ce son constant, en fond, cette voix retouchée qui ne dénote pas avec le reste de la chanson plus authentique… Je ne m’attendais pas vraiment à entendre ce genre de titre sur un album de Mad Clown, correspondant plus au style d’Epik High à mon avis, mais ça n’entache pas l’album et Mad Clown se prête bien à l’exercice. Très bonne découverte.

06. 때려박는 랩 (Striking Rap) (Bonus Track) – ★☆☆☆☆
Le soucis des Bonus Tracks, c’est que bien souvent je n’y accroche pas du tout. Et c’est encore le cas ici. Je n’ai rien à reprocher à Mad Clown qui survole le titre comme un jeu d’enfant. C’est la mélodie que je ne comprend pas. Les sons qui ne sont même pas artificiels mais dénués de sens. Il ne semble pas y avoir de ligne directrice à ce titre et tout me semble plutôt hasardeux. C’est seulement vers la fin qu’on a un semblant de sauvetage avec cet air au piano mais celui-ci retombe aussi vite qu’il est venu. J’en viens à me demander si c’était vraiment la peine de mettre un bonus track à tout prix?

BILAN : Piece Of Mine marque le retour plus qu’attendu de Mad Clown après deux albums (Anything Goes en 2011, puis Fierce en 2014) très réussis. Mad Clown nous a habitués à de la qualité et il ne déroge pas à la règle cette fois-ci non plus. Tous les titres ont du sens et ont leur place sur ce nouvel EP, si ce n’est le bonus track qui, je l’espère, a été ajouté par erreur. De gros coups de coeur pour les deux chansons les plus pops de l’album à savoir Fire et Bean.
Avec une moyenne de 4/5, Piece Of Mine est un très bon EP mais avec seulement six titres, je reste sur ma faim. A quand le prochain?
Note générale : ★★★★☆

Advertisements