Tags

, , ,

wpid-e28098ed9e90eb9face28099-ed8facec8aa4ed84b0-eab3b5eab09c-eab095eba0aced959c-ebb984eca3bcec96bc-e28098ec8b9cec84a0-eab095ed8388e28099

Healer (힐러)
Original: Dushbadou
Traduit par: Whoovy

Synopsis: Au début des années 1980, un incident est survenu à cause de cinq amis dirigeant illégalement une station de radiodiffusion.
Des années ont passé depuis lors et cette affaire rassemble désormais les générations futures de ces derniers.
Kim Mun Ho est un journaliste à succès. Il apprendra fortuitement la vérité sur ces événements particuliers et commencera alors à approcher tout le monde afin de démêler le vrai du faux et régler le conflit.
Aussi connu sous le nom de code “Healer”, Seo Jeong Hu est un manager très compétant pouvant accomplir toute tâche qui lui est confiée.
Enfin, Chae Yeong Sin est une jeune journaliste débutante rêvant de devenir légendaire comme Oriana Fallaci.

Informations :
Pays: Corée du Sud
Épisodes: 20 épisodes
Genre: Action, Romance, Drame
Diffusion: 2015
Chaîne: KBS2
Durée: 1hr05
Interprétation: Ji Chang Wook, Park Min Young, Yoo Ji Tae, Kim Mi Kyung, Oh Gwang Rok, Do Ji Won etc…

version anglaise


Ce drama est loin d’être parfait…il n’est pas formidable en terme d’image (bon c’est pas non plus dégueulasse mais disons que j’ai vu mieux ^^), certains acteurs avaient tendance à sonner un peu faux et l’ost est loin d’être formidable (c’est peut-être la seule vraie critique que je pourrais faire de ce drama. Certaines chansons nous sont parfois balancées à la figures et la plupart ne sont pas excellente -à l’exception de quelques unes)…qu’est ce qui m’ a donc fait aimer ce drama? Eh bien je ne vais pas mentir, Ji Chang Wook a bien aidé! Je lui voue un culte à ce petit :3

anigif

même comme ça! ㅋㅋㅋ

Enfin pour être juste, l’histoire est également très bonne (même si au début j’étais complètement perdue au niveau des noms et des versions jeunes des personnages). L’un de mes premiers vrais coup de coeur de dramaland est City Hunter. Ce n’est donc pas étonnant si j’ai, encore une fois, été séduite par ce genre et que je suis littéralement tombée amoureuse du personnage principal (il n’y a rien de mieux qu’un héro mystérieux, sexy et bon en art martial pour pimenter l’histoire et la romance). Tout les épisodes sont intense! Honnêtement ça fait du bien de trouver un drama non répétitif. Ces dernières semaines, je n’ai regardé que des dramas rébarbatifs et si il n’y avait pas eu Healer chaque semaine je crois qu’à l’heure qu’il est j’aurais fait un petit break niveau dramas. Healer, c’est une juste balance entre romance, action, complot, rire etc….qui heureusement, pour nous, n’a jamais tourné mal (incohérence, explications tordues). Le seule petit point qui pourrait éventuellement m’avoir un peu déçue serait le dernier épisode. C’est pas que c’était mauvais mais disons que c’était trop précipité (mais bon difficile de tout dire en seulement une heure d’un autre côté).

IMG_2499_1-tile

C’est dur d’expliquer ce qu’Healer m’a en faite fait ressentir. J’ai l’impression de complètement bâcler cette critique mais que voulez vous que je dise? Je sais que ce n’est pas le meilleur drama qui m’ait été donné de voir mais il n’empêche que je me retrouvais chaque semaine, fidèle au poste, devant mon ordi à savourer chaque minute d’ Healer.

IMG_3075_1Seo Jung Hoo/ Park Bong Soo/ Healer représente pour moi LE personnage idéal. Si on oublie son côté badass et sexy (mon péché mignon), je crois que j’aurais quand même été séduite par ce personnage (peut-être pas autant mais quand même). Seo Jung Hoo est un mec gentil/tendre. Il a juste du mal à exprimer ses sentiments. Il vit dans un autre monde. Il a oublié ce que c’est que de vivre normalement, d’avoir une vie sociale, de faire confiance et d’aimer les gens qui l’entoure. J’ai adoré le passage où il dit à Ahjumma qu’avant de rencontrer Chae Young Shin il trouvait les humains inintéressant. Au fur et à mesure des épisodes, on le voit se rapprocher des autres personnages. Finalement, pendant tout le drama, j’ai eu l’impression d’avoir sous les yeux un petit animal blessé qui, avec le temps, apprend à refaire confiance aux gens/à se ré-ouvrir… Quant au couple Seo Jung Hoo/ Chae Young Shin…j’étais littéralement accro. J’ai adoré leur “attraction”. On aurait dit deux aimants ne pouvant se quitter. Leurs scènes sont très cute sans tomber dans le mielleux pur et dur (vous savez celui qui fait grincer les dents). Leur relation semble tellement normal, juste. Seo Jung Hoo m’a fait fondre plus d’une fois! J’ai adoré les passages où on le voit scotcher à Chae Young Shin (comme un petit chiot en manque d’affection). A.D.O.R.A.B.L.E! Je ne peux, cependant, pas dire quelle facette – Healer or Park Bong Soo/Seo Jung Hoo- j’ai préféré le plus. Les deux étaient vraiment bien dosée et écrite. Et mon dieu ce que ça fait du bien, pour une fois, d’avoir un héro intrinsèquement gentil plutôt que le classique jerk de dramaland.

IMG_8523_1Chae Yeong Shin/Ji An est également un personnage sympathique. Je ne suis normalement pas une grande fan de Park Min Young mais je dois reconnaître qu’elle est plutôt bonne actrice. C’est le genre de personnage qui sait réchauffer l’atmosphère par sa seule présence. Son comportement est adorable (ses dances, chansons, sa relation presque de grande soeur-petit frère avec Park Boo Song -avant qu’elle sache la vérité- etc…). Park Min Young et Ji Chang Wook, sans avoir la meilleur alchimie du monde, marchent très TRES bien ensemble. Leur romance est peut être ce que j’ai préféré dans le drama (bien que j’ai également adoré toute l’affaire familiale: revanche, justice, passé). En fait, je suis moi même surprise de l’avoir autant aimé. Elle rassemble la plupart des caractéristiques de l’héroïne traditionnelle (innocence, faiblesse mais forces en même temps). Mais bizarrement ça ne m’a pas plus gêné que ça (je veux dire comparer à d’autres héroïne).

KakaoTalk_20141118_18322164_1Kim Moon Ho est sans doute le personnage avec lequel j’ai eu le plus de mal. Pas vraiment en terme d’écriture. Je l’ai bien aimé dans l’ensemble bien qu’il est moins retenu mon attention que le couple principal. Sa soif de vengeance et son impartialité m’ont plutôt impressionné. Incapable de pardonner, il se lance finalement dans une guerre contre son frère (ce qui n’est quand même pas facile à faire). On le voit profondément blessé par ce dernier, par son incapacité à dire la vérité. C’est ces sentiments qui ont su donné de la profondeur au personnage. Il se bat jusqu’au bout pour protéger ses convictions. Sinon c’est un peu l’oncle cool dont tout le monde rêve héhé.
Enfin bref j’ai eu un peu de mal à cause du jeu de l’acteur, Yoo Ji Tae. Je ne sais pas si je suis la seule à penser ça ou non mais pour moi il avait toujours la même face, qu’il soit heureux, triste, en colère (bien sûr son sourire et ses yeux larmoyants montraient plutôt bien ses sentiments mais quelque chose clochait. Comme si, hormis sa bouche, son visage entier était figé). Malheureusement ça a pas mal joué dans mon appréciation du personnage.

IMG_6386_1Jo Min Ja (plus connu sous le nom de “Ahjumma”) vit plutôt bien! (si on oublie le fait qu’elle se nique, toute la journée, les yeux sur son ordi et qu’elle vive complétement en dehors de la société). J’adore sa liberté, son “je m’en foutiste”. Son mode off/on (même Seo Jung Hoo n’en croyait pas ses yeux quand il l’a vu en chair et os), ses jurons, ses messages hilarant laissés sur le téléphone de Seo Jung Hoo, ses tricots, ses remakes de kpop, ses kimbap (qui m’ont fait baver plus d’une fois) etc…tout ces éléments ne pouvaient que me la faire aimer. Sous ses airs détachés, elle cache un attachement profond pour Seo Jung Hoo. Toujours là pour lui sauver la mise. Sans elle il n’y aurait pas de Healer!

IMG_2534_1-tile

Kim Moon Shik est le genre de “méchant” qu’on aimerait voir plus souvent dans dramaland. Bon il ne me laissera pas non plus un souvenir inoubliable mais disons que les scénaristes ont réussi à trouver une juste balance lui évitant ainsi de devenir lourd/chiant (enfin ça vient sûrement aussi du fait que ce n’est pas le seul méchant de l’histoire). J’ai bien aimé toute la “vieille” génération (Ki Yeong Jae et Choi Myung Hee). Leur histoire m’a touché et j’ai bien aimé les deux fins (SPOILER>>> oui je sais ça peut paraître cruel pour Ki Yeong Jae mais c’était un élément déclencheur nécessaire. Et pour ce qui est de Choi Myung Hee je ne pouvais plus blairé de la voir rester chez Kim Moon Shik. Je suis bien contente qu’elle est finie par se “rebeller” <<< SPOILER).

[Au passage les jeunes qui jouaient ses rôles étaient tous vraiment pas mal! *drool*]

IMG_2944_1-tile

Pour conclure, je dirais qu’Healer mérite largement qu’on lui consacre 20h de notre vie. Ça va me manquer. Espérons qu’un autre bon drama prenne la relève et que Ji Chang Wook fasse vite son retour sur nos écrans (je me contenterais, pour le moment, de Warrior Baek Dong Soo mais…ne me fais pas trop attendre Ji Chang Wook pleeeeaaase *yeux du chat potté mode on*).

10831961_1728864014005963_2019168191_a


Note de Dushbadou: 9/10
Note de Whoovy: 9/10
Note finale: 9/10

Advertisements