Tags

, , , , , , , ,

20120420_seoulbeats_nell_the_day_before

Ja Myung Go (자명고)
par Whoovy

Synopsis: La légende raconte qu’il y a plus de 2000 ans, le Royaume de Nangnang possédait un tambour mystique (Ja Myung Go) qui retentit de lui-même lorsque les ennemis envahissent le pays. Princesse Ja Myung et Princesse Nangnang sont nées le même jour, en même temps, du même père mais de mères différentes. Il est prédit qu’une princesse deviendra le sauveur de la nation tandis que l’autre la détruira…

Informations:

Pays: Corée du Sud
Épisodes: 39 épisodes
Genre: Historique, action, romance, fantastique
Diffusion: 2009
Chaîne: SBS
Durée: 1hr
Interprétation: Park Min Young, Jung Ryeo Won, Jung Kyung Ho, Lee Mi Sook, Lee Joo Hyeon, Kim Sung Ryung…

version anglaise


J’ai enfin suivi le conseil de Dushbadou : j’ai regardé Ja Myung Go. Ça fait longtemps que je n’avais pas été aussi enthousiaste pour un drama historique (Empress Ki restant pour moi LE drama de référence). Je me suis enfilée les épisodes, incapable de m’arrêter. Je ne regrette pas d’avoir passer 39h de ma vie devant ce drama.

fullsizephoto82839 (2)-tile

Si Ja Myung Go est aussi bien c’est avant tout grâce à son scénario. Les 13 premiers épisodes sont ceux que j’ai préféré. Je ne suis normalement pas une grande fan des épisodes consacrés à l’enfance mais je dois dire qu’ici je fus plus que comblée. J’ai adoré ce retour en arrière. Les deux histoires, celle du royaume de Goguryeo et celle du royaume de NangNang, sont merveilleusement bien écrite. La scénariste pose des bases solides et prend son temps pour développer l’intrigue. Elle pose les premiers prémices de ce que va être plus tard la légende de Ja Myung Go. Le côté fantastique (mythologique?) constitue d’ailleurs la force principale du drama. Une atmosphère mystérieuse, magique se dégage de ces premiers épisodes. On sent déjà poindre la tragédie. On voit peu à peu les liens se resserrer. On attend avec impatience la rencontre entre ces 3 héros. Rencontre qui bien sûr scellera leur destin. Le drama prend une tournure originale et les relations entre les personnages deviennent de plus en plus intense. Certains aspects de Ja Myung Go m’ont d’ailleurs fait penser à Empress Ki aussi bien par l’écriture (les luttes pour le pouvoir, les conflits d’intérêts, les mariages arrangés, l’écriture de certains personnages…) que par l’OST et la beauté des costumes.

20090210News0105-tile

Ja Myung Go n’est malheureusement pas parfait (même si on en est pas loin ^^). J’ai trouvé que l’intrigue ralentissait un peu trop vers les épisodes 22/27. Mais je crois que ce qui m’a le « moins satisfait » c’est la romance. J’ai bien aimé, de manière générale, le triangle (rectangle) amoureux mais quelque chose dans la relation Ja Myung/ Ho Dong m’a gêné. Leur première rencontre est quelque peu maladroite et le développement des sentiments d’Ho Dong pour Ja Myung est trop soudain. Je ne me suis même pas rendue compte qu’il était tombé amoureux d’elle… ce qui est plutôt dommage vu qu’une bonne partie du drama repose sur leur amour « maudit ».

Passons aux personnages! Je les ai tous aimé. Ils m’ont tous incroyablement marqué, en particulier le carré principal (Ja Myung, Ra Hee, Ho Dong et Wang Hol). La scénariste a su garder l’essence même des personnages: le passé continue de peser sur le présent.

vJa Myung/Pu Ku (joué par Jung Ryeo Won) est l’un des personnages qui a le plus évolué. J’aimais bien le côté “rebelle”, “provocateur” de la petite Pu Ku. Malgré son passé quelque peu tragique elle reste un personnage enjouée, aimant la vie. Jusqu’au jour où elle commence à avoir des visions. Sa vie est alors dictée par un destin funeste qui l’oblige à renoncer à l’homme qu’elle aime: Ho Dong. Pu Ku devient Ja Myung. Elle prend tout sur elle et reste déterminée jusqu’au bout à défendre sa nation natale: NangNang. Malgré le mur qu’elle a placé entre elle et Ho Dong, ses sentiments envers lui restent les mêmes rendant ses décisions encore plus dures. C’est dans ces moment là qu’on se rend compte qu’au fond d’elle la petite Pu Ku continue d’exister. C’est ces deux aspects diamétralement opposés qui m’ont le plus plût. Jung Ryeo Won a d’ailleurs su les incarner à la perfection. Ses expressions du visage, sa souffrance cachée derrière son sourire, ses yeux pétillant…ont rendu son personnage encore plus vivant. Une belle performance!

HIskbNak Rang/Ra Hee (joué par Park Min Young) est un personnage, comme Ja Myung, à double tranchant. Il y a d’un côté Ra Hee, la jeune femme amoureuse, et de l’autre Nak Rang, la princesse de NangNang. La scénariste encore une fois a su jouer avec finesse entre ces deux personnalités. Ra Hee contrairement à Ja Myung est un personnage qui se laisse dicter par les émotions. C’est un personnage tout feux tout flamme. Impulsive, jalouse et parfois capricieuse, Ra Hee a un caractère très fort. Elle fut toute sa vie entouré, aimé et protégé. Mais aussi surprenant que cela puisse paraître, cet amour ne suffit pas à combler sa solitude. Elle vit dans l’ombre de Ja Myung et se bat pour avoir une place dans le cœur de Ho Dong et de Mo Ha So. Et c’est cet aspect que j’ai préféré chez elle. Car finalement Ra Hee est un personnage qui souffre autant que Ja Myung. Je n’ai rien à redire quant au jeu de Park Min Young si ce n’est qu’elle m’a agréablement surprise.

armorHo Dong (joué par Jung Kyung Ho) est un personnage tout aussi complexe. Son monde tourne autour de trois femmes: Ja Myung, Song Mae Seol So et Ra Hee. La relation que j’ai préféré n’est pas celle de Ho Dong/Ja Myung mais celle de Ho Dong/Song Mae Seol So. C’est au cours des 13 premiers épisodes que Ho Dong change le plus. Il est bien loin le petit prince souriant!
La richesse de ce personnage résulte aussi dans le fait qu’il fut incarné par trois acteurs différents. Yeo Jin Gu livre d’ailleurs une belle performance. Je suis tombée sous son charme et je dois dire que j’ai été déçu de le voir aussi vite remplacer par sa version adulte: Jung Kyung Ho ^^.

url

Ce sourire ❤ Trop kiki

Ho Dong est un personnage difficile à cerner. Arrogant, obstiné, méfiant et fin stratège, Ho Dong cache bien son jeu. J’ai eu du mal à déchiffrer ses réels sentiments (a t il aimé, ne serait ce qu’un peu, Ra Hee? C’est il servit d’elle uniquement pour arriver à ses fins?…). Jung Kyung Ho a su interpréter avec brio cette ambivalence faisant de Ho Dong un personnage ni noir ni blanc. Jung Kyung Ho ne me déçois jamais :3

363_32Wang Hol (joué par Lee Joo Hyun) m’a surprise pour la simple et bonne raison que je ne pensais pas qu’il aurait un aussi grand rôle. Wang Hol ne m’avais pas fait forte impression lorsqu’il était enfant. Maladroit à l’épée il ne rêve que d’une chose: avoir une vie simple loin des champs de bataille. Alala le pauvre si il savait! Ironie du sort il finit grand général XD Wang Hol est un personnage pour lequel j’ai eu beaucoup d’affection. Faut dire qu’il gagne en charisme ^^. J’ai été surprise de le voir autant changer en si peu d’épisodes. J’entends encore son rire de grand gamin insouciant dans les premiers épisodes. Mais il gagne très vite en maturité. Bien que pour moi il reste quand même un grand enfant a qui on a volé son enfance. On voit notamment cet aspect ressurgir lorsqu’il est avec Ja Myung. Incapable de contrôler ses sentiments, Wang Hol agit de manière maladroite et brusque, comme un gamin qui n’a jamais appris à aimer. Un personnage qui ne reste donc pas en reste.

fullsizephoto82833Wang Ja Sil, la mère de Ra Hee (joué par Lee Mi Sook) m’a captivé dans les premiers épisodes. On a encore une fois un personnage féminin très fort. Elle est prête à tout pour arriver à ses fins. Meurtre, empoisonnement, manigance…elle a plus d’un tour dans son sac. Ses décisions paraissent quelque peu disproportionnées mais on arrive malgré tout à comprendre son raisonnement. Je pensais au départ avoir affaire à un personnage égoïste, centré sur elle même. Mais Wang Ja Sil, au contraire, agit pour le bien de sa famille et plus particulièrement pour le bien de sa fille. J’ai d’ailleurs adoré sa relation avec Ra Hee. Un personnage passionnant mais qui malheureusement a tendance à s’effacer vers les derniers épisodes.

fullsizephoto88266Mo Ha So, la mère de Ja Myung (joué par Kim Sung Ryung), est tout le contraire de Wang Ja Sil. J’ai bien aimé son rôle dans les premiers épisodes mais son histoire tourne très vite en rond. La scénariste insiste trop sur l’image “pure” du personnage ce qui ne la rend pas forcément intéressante. Sa relation avec Ra Hee est finalement ce que j’ai préféré chez elle mais j’attendais quand même plus de ce personnage. Dommage! D’autant plus que j’aime beaucoup Kim Sung Ryung.

pdvd137copySong Mae Seol Su (joué par Seong Hyeon Ah), par certains traits, m’a fait penser à Tanashiri d’Empress Ki. Je l’ai trouvée passionnante dans les premiers épisodes. Délaissée par son mari, le roi Dae Mu Shin, elle est prête à tout pour avoir un héritier. Sa haine envers Ho Dong est tout à fait justifiée. Sa position est juste hyper frustrante: le roi refuse de la toucher car il ne veut pas d’autres héritiers. En revanche, il lui promet une partie de jambe en l’air quand elle sera ménopausée. Super! Et il lui dit ça comme s’il lui faisait une fleur. Ah et j’ai aussi trop eu les boules pour elle à la fin >>>>> SPOILER – pendant tout le drama elle se bat pour que son fils soit l’héritier mais enfin de compte c’est un putain de cousin qui est choisi. Grosse ironie du sort SPOILER <<<<<

Les autres personnages sont tout aussi intéressant mais ma critique risque de faire trente six pied de long si je continue ^^.
Petit mot sur le dernier épisode: j’ai lu que beaucoup de personne avaient été déçu par la fin. Personnellement, je ne partage pas cet avis. Pour moi le drama ne pouvait finir que de cette façon 🙂

Vous l’aurez donc compris je suis tombée amoureuse de ce drama -et de Jung Kyung Go (même si je dois avouer qu’il était pas tout le temps à son avantage):

o-tile

Bizarrement je suis pas trop fan de la moustache… et ne parlons même pas de l’armure XD

Je ne peux que vous le conseiller! En particulier ceux qui attendent comme moi la fin de la diffusion de Falling For Innocence.


Note de Whoovy: 9/10
Note de Dushbadou: 9/10
Note finale: 9/10

Advertisements