Tags

, , , , ,

liusjDoctor Stranger (닥터 이방인)
Original: Dushbadou
Traduit par: Whoovy

Synopsis: Enfant, Park Hoon et son père sont kidnappés par la Corée du Nord. Il grandit dans ce pays et ainsi formé pour devenir un médecin par son père, chirurgien très réputé. Il devient un génie de la chirurgie et s’enfuit alors en Corée du Sud. Dès son arrivée, il s’emploie à retrouver son premier amour nord-coréen et trouve un travail au sein du meilleur hôpital sud-coréen, où il se verra cependant traiter comme un étranger… (source: nautiljon)

Informations:

Pays: Corée du Sud
Épisode: 20 épisodes
Genre: Médical, romance, action
Diffusion: 2014
Chaîne: SBS
Durée: 1hr.
Interprétation: Lee Jong Suk, Jin Se Yeon, Kang So Ra, Park Hae Jin, Chun Ho Jin etc….

version anglaise


 L’avis était unanime à la sortie de ce drama: Doctor Stanger est mauvais. Soit. Mais qui dit grosse merde, dit automatiquement curiosité chez moi. Vais je être un mouton et penser comme tout le monde? bah…là pour le coup oui! ça a pas raté. Je me suis fais avoir comme une bleue. Pourtant les premiers épisodes étaient vraiment sympas. C’était bien filmé, intriguant (toute l’histoire avec la Corée du nord était franchement bien menée), les décors étaient superbes et l’ost -bien qu’un peu spéciale- donnait une atmosphère originale au drama. Bien sûr il y avait, dès le départ, quelques anomalies dans le scénario (la meuf increvable qui court, descend les escaliers à moto sans grimacer et qui ne saigne pas un poil sur sa belle robe blanche alors qu’elle vient de recevoir une transplantation de rein, nooormmal quoi) mais ça passait. Les personnages encore tout nouveaux semblaient assez bien écrit. Puis faut dire que c’est dur de croire à une possible dégradation quand on voit un casting aussi sympa (sans être le casting du siècle on retrouve quand même des acteurs talentueux: Park Hae Jin, Lee Jong Suk, Kang So Ra, Chun Ho Jin). En faite, j’arrive toujours pas à comprendre ce qui est arrivé à ce drama. Du jours au lendemain ça s’est transformé en un scénario bourré de défauts que rien ne pouvait rattraper. Un scénario brouillon rendant franchement dur la suivie des épisodes. ça m’est arrivée plein de fois de me perdre dans des scénarios à cause de mon inattention mais là c’était pas le cas! J’étais concentrée et tout et tout mais rien à faire: je comprenais que dalle.

doctor-stranger-tile

L’histoire, comme les personnages, a soudainement perdu sa consistance. Les 3/4 du drama peuvent se résumer par: “Où est Jae Hee/ Dr Han Seung Hee?”, une “course poursuite” dans l’hôpital -qui au passage est un putain de labyrinthe vu le temps qu’ils passent à se chercher les uns les autres-, “le plan a changé” (“ah parce que vous aviez un plan?”), et des compétitions chirurgicales exercées par des docteurs qui en ont franchement rien à foutre de leurs patients hormis Park Hoon.
Franchement je ne savais vraiment plus où me mettre. Doctor Stranger, c’est une histoire pas crédible et complétement tordue avec des docteurs incroyablement séduisants qu’on autorise à se trimballer avec des jeans plus que troués, des débardeurs plus que révélateur (n’est ce pas Jong Suk *wink, wink*) et des talons aiguilles pour les filles (elles sont où les fidèles crocs pour les médecins dignes de ce nom qui crapahutent à longueur de journée dans un hôpital? je vous dis pas quand il y a une urgence!). C’est la première fois que je vois un défilé pareil! Ils ont également mis une bonne dose de personnages plus qu’inutile: la blague du “je me prends la porte dans le nez à chaque épisode” signé Dr Moon  Hyung Wook n’était pas lourde du tout, noooon. Ou les scènes avec Kim Chi Gyu qui ne pensait qu’à s’envoyer en l’air toutes les minutes n’étaient pas du tout inutile, noooooon. Et je ne cite que c’est deux là. Je n’ai vu ici que des tentatives d’humour complétement lourdingues qui n’amélioraient pas le drama.

fullsizephoto429344Park Hoon, bien que parfois un peu trop prétentieux à mon goût, est un personnage qui a du peps, du répondant, des petites pointes d’humour piquantes bien agréable. Globalement, j’ai toujours aimé les rôles joués par Lee Jong Suk. Faut croire qu’il faut des exceptions à tout! J’ai constamment été tiraillé entre le “ah je t’aime bien dude” et le “ah tu me soûles, dégage” (ce dernier penchant finissant malheureusement par dominer). Son obsession pour Jae Hee m’a sérieusement tapé sur les nerfs. Ce qui est un peu dommage vu que le nœud de l’histoire se base sur leur relation.
L’idée d’origine du drama n’était pas “mauvaise” en soit, mais c’est la façon dont ils l’ont monté qui m’a agacé. J’en ai très vite eu marre de voir un Park Hoon sans cesse courir après Jae Hee, avoir des excès de colère pour rien, et perdre la tête à la moindre mention de son nom. En lui même je l’ai bien aimé mais alors les passages avec Jae Hee…exaspérant au possible. J’avais qu’une envie: tous les sauter. Je regrette également  le choix des scénaristes de le mettre toujours sur un piédestal. Son intégrité reste intouchable pendant tout le drama. A la fin il va même jusqu’à sauver son pire ennemi alors que tout le monde lui dit de le laisser mourir. C’est un peu trop facile de nous servir un héro tout blanc et des méchants tout noirs. J’aurais aimé le voir se rebeller un peu et céder au côté obscur une fois de temps en temps (franchement il l’aurait mérité).

jinseyeonPauvre Jin Se Yeon! Encore un drama où elle ne m’aura pas convaincu. Jeu pas brillant (tête de constipé et faux sourire…je me demande si un jour je m’y ferais *sigh*) et personnage bien ennuyant qui rend le héro chiant dès qu’elle se trouve à ses côté (un peu comme à chaque fois en faite). On passe tout le drama à se demander ce qu’est son deal, et qui elle est. L’histoire du rein manquant et de la cicatrice qui disparaît comme par magie m’ont bien fait rire. Un gros micmac. Elle m’a très vite poussé à bout avec ces “Hoon~ah” et ses va et vient entre les “je t’aime” et les “je dois me sacrifier pour lui” bladibladibla. Je comprends que sa situation n’était pas forcément facile mais qu’est ce qu’elle pouvait m’énerver avec ses “pourquoi t’as opéré le patient?”… bah je veux pas dire mais c’est un peu son métier quand même! Ce qui me désole à chaque fois avec Jin Se Yeon c’est qu’elle n’arrive jamais à me convaincre en tant qu’héroïne énamourée (bon en même temps difficile d’être convaincante quand on sait qu’elle a eu le droit à 2 malheureux rendez vous avec Lee Jong Suk. Sur 20 épisodes c’est un peu léger). Ses partenaires masculins ont beau y mettre de leur sien et être plus ou moins crédible ça coince toujours de son côté.

Img0404_20140508155723_1Je trouvais Han Jae Joon vraiment plat au départ. Voir désolant. ça m’a fait mal de voir Park Hae Jin dans un rôle pareil. Égoïste, il n’a soif que de pouvoir et de vengeance. Il est dépeint comme un docteur complétement corrompu et immoral (aux hobbies plus que bizarre XD cf son château et ces 30 tour Eiffel dans son bureau). Franchement je l’aimais pas du tout. Et en même temps, bizarrement, je ne voulais pas le voir finir seul. Probablement parce qu’inconsciemment je ne voulais pas qu’il ait l’air encore plus pitoyable. Le truc c’est que son personnage était tellement mou du slip que je préférais la combinaison Oh Soo Hyun/Park Hoon que Oh Soo Hyun/ Han Jae Joon (triste mais vrai). Le pauvre avait pas grand chose pour lu en somme.
Par la suite, j’ai néanmoins changé ma position vis à vis de son personnage. Pouvant de moins en moins supporter le personnage de Park Hoon à cause de Jae Hee, je me suis retrouvée à concentrer toute mon affection sur Han Jae Joon à partir du moment où ils nous ont révélé un peu plus son histoire et qu’on a eu un peu plus accès au jeu de Park Hae Jin (la scène sous la pluie où il supplie le président de l’hôpital de le reprendre et qu’ils superposent le présent et le passé m’a fait craquer). J’ai appris à apprécier son côté “méchant” (avec les gros plans sur ses têtes inquiétantes et ses petites musiques magiques qui semblent l’enfermer dans un monde étrange et complétement à part des autres…c’était drôle en-soi). C’est finalement le seul personnage ayant expérimenté une certaine évolution. Elle est certes lente et très discrète mais néanmoins présente. J’ai beaucoup apprécié que les épisodes 17 et 18 lui soient presque entièrement consacré. Le drama aurait mieux développé son histoire/personnage qu’il aurait peut-être réussi à gagner un point de plus dans sa note finale.

Img0404_20140624175740_6Dr Oh est un personnage plutôt simple. J’ai eu pas mal d’affection pour elle (enfin comme vous l’aurez compris c’est plus par défaut à chaque fois que j’en suis venue à aimer un perso -si on peut appeler ça aimer). J’en suis même venue, comme je l’ai dit précédemment, à la soutenir. Le couple Park Hoon/Dr Oh était toujours mieux que le couple Park Hoon/Jae Hee! Je les trouvais mignon tout les deux à toujours se vanner. Mais, malheureusement, elle a très vite perdu de son éclat. Amoureuse de Park Hoon, elle le devient beaucoup trop (on nous déballe une scène de 5 bonnes minutes où on la voit déambuler dans l’hôpital comme une âme égarée parce que Park Hoon s’est fait virer…elle va même jusqu’ à pleurer…”mais meuf, vous vivez dans la même ville! tu sais même où il habite! pourquoi tu réagis comme si il était mort?!”). Et en plus elle se permettait d’avoir un comportement plus qu’ambigu avec Han Jae Joon. Je veux bien que ce soit dur de choisir entre deux beaux gosses mais y a un moment faut dire les choses clairement! Si tu choisis Park Hoon ne va pas te précipiter 5 secondes plus tard dans les bras de Han Jae Joon! C’est pas fair play et pas sympa pour les spectateurs qui apprécient Han Jae Joon.

worst-aim-everCha Jin Soo n’est pas hyper important mais il nous a bien fait rire avec Whoovy. A moitié sexy et à moitié chelou avec sa coupe de cheveux tout droit sorti d’un manga, son personnage n’a ni queue ni tête. Le plus drôle c’est quand le gars se trimballe dans l’hôpital avec un flingue et que PERSONNE ne le remarque. On aurait franchement dit un fantôme. Le gars il met une blouse blanche et ça y est tout le monde le prend pour un médecin bien qu’il ressemble plus à un clodo qu’autre chose. Faut m’expliquer! J’aurais franchement peur de me faire soigner dans cet hôpital moi. Il m’aura marqué avec ses menaces à “deux balles” qu’il met d’ailleurs rarement à exécution (malheureusement! une mort bien clean de Jae Hee ou Park Hoon aurait résolu le tout plus vite). On arrive, au départ, à croire en son personnage de grand méchant loup mais il a fallu que Jae Hee le fasse valser avec une prise de judo pour que sa crédibilité vole complétement en éclat. Et pour ne rien arranger c’est également une grosse m*rde lorsqu’il s’agit de tuer des gens. Un gars qu’on nous dépeint comme super dangereux et badass mais qui échoue à toutes ses missions…hmm pas très convaincant tout ça (pour sa défense, les personnages de ce drama étaient quand même increvables).

stranger20-00267Le ministre et le président… ça a été très dur de les comprendre (eh oui encore des personnages illogiques!). L’histoire de chirurgie est plus que floue. Un coup c’est le ministre, un coup c’est le président, puis de nouveau le ministre, puis finalement les deux…un gros sac de nœud. Le plus rigolo c’est qu’au final on arrive même plus à croire qu’ils sont malade. Pendant 18 épisodes le ministre passe son temps à faire mumuse avec les médecins alors que lui et le président sont tout deux atteint d’une maladie du cœur requérant une chirurgie plutôt délicate et dangereuse. A croire qu’ils n’ont rien d’autre à faire de leur journée bien qu’en réalité ils soient tout deux les dirigeants d’un pays (c’est un peu comme les médecins de l’hôpital, qui se réunissent, devant les écrans, pour assister aux compétitions. A croire que tout le pays s’arrête le temps de voir Park Hoon et Jae Joon opérer. Du gros n’importe quoi). Ce qui est marrant aussi c’est à quel point les scénaristes ont essayé de nous faire avaler le personnage du président et son total revirement de personnalité dans le dernier épisode. L’irrationalité dans toute sa splendeur.

Img0404_20140508161434_4-tile

A vrai dire le dernier épisode est globalement à s’en claquer les cuisses. Pas de spoil ici! Je viens juste exprimer ma stupeur devant le travail des scénaristes qui ont su tout cumuler pour la fin. On aurait dit qu’ils étaient complétement à cours d’idée. Ce qui aurait pu être fini en 5 minutes a été étiré sur une heure complète donnant une fin plus que merdique au drama, vacillant entre le ‘tout le monde il est gentil, tout le monde il est beau’ et ‘sortez les violons’. Une agonie.

La seule chose positive que je retiendrais de ce drama, en somme, est son ost. Elle n’est pas parfaite mais le drama possède quelques jolis morceaux qui valent la peine de s’y attarder. Je n’ai rien de plus à dire hormis que je vous déconseille fortement ce drama.

Lee Jong Suk=drama / Kang So Ra=moi


 Note de Dushbadou: 4,5/20
Note de Whoovy: 4/20
Note finale: 4,5/20

Advertisements