Tags

, , , , , ,

%C6%F7%BD%BA%C5%CD2_tuina1212

Chuno/ The Slave Hunter (추노)
Original: Dushbadou
Traduit par: Whoovy

Synopsis: Lee Dae Gil  est le fils d’une famille noble qui tombe amoureux de la servante-esclave Eon Nyeon. Le frère de celle-ci, ne supportant plus l’injustice et la vie misérable qu’ils mènent, brûle la maison de son maître et tue les parents de Dae Gil avant de prendre la fuite avec sa sœur. Dae Gil que tout le monde croyait mort dans l’incendie a survécu et décide de devenir “chuno”, un chasseur d’esclaves, afin de venger sa famille et de retrouver sa bien-aimée.
Dix ans passent et Dae Gil est toujours à la recherche de Eon Nyeon et son frère qui ne sont plus des esclaves mais des nobles ayant acheté leur nouveau statut. Eon Nyeon est désormais Kim Hye Won qui, par pur hasard, va faire la connaissance de Song Tae Ha, un ancien général de l’armée qui a été trahi et injustement puni pour un crime qu’il n’a pas commis en le réduisant à l’esclavage.
Quand Tae Ha rencontre Hye Won, il est en fuite et celui qui le poursuit n’est autre que Dae Gil, le meilleur des chasseurs d’esclaves de Joseon. C’est ainsi que commence l’incroyable aventure de ce trio…

Informations :
Pays: Corée du Sud
Épisodes: 24 épisodes
Genre: Historique, action, drame
Diffusion: 2010
Chaîne: KBS2
Durée: 1hr
Interprétation: Jang Hyuk, Oh Ji Ho, Lee Da Hae, Lee Jong Hyuk, Gong Hyun Jin, Kim Ji Suk etc…

version anglaise


Je tiens tout d’abord à remercier Fangirl Verdict pour son conseil car, même si je n’ai pas autant aimé Chuno qu’elle, ça reste une bonne aventure. Ça faisait déjà un petit bout de temps que j’étais fatiguée de dramaland (généralement ce sentiment resurgit lorsque je viens de finir un très bon drama et que je ne trouve pas de successeur digne de ce nom) mais Chuno a réussi à me redonner goût à la vie XD . Maintenant que c’est dit, rentrons dans le vif du sujet.
163014087_L-tileLe premier épisode m’a littéralement époustouflé et dieu sait qu’un bon départ est toujours important pour la suite. J’ai adoré le concept de chasseur d’esclave ! On est projeté dans un monde où les esclaves sont traités comme des sous hommes. Ils sont chassés et marqués comme des bêtes lorsqu’ils essayent de fuir. On est immergé dans un monde plein de testostérone et de combats, où tout le monde essaye de survivre à sa façon. Les scènes de combats m’ont constamment tenu en haleine. Difficile de ne pas admirer la beauté des combats, des paysages et, par dessus tout, de la façon dont s’est filmée. Les ralentis durant les scènes de combat procurent au drama un réel esthétisme. Je me rappellerais toujours de la scène où Song Tae Ha fait face pour la première fois à Hwang Cheol Woong sur l’île de Jéju. La chorégraphie, les ralentis, les éclaboussures d’eau, les costumes volant au rythme des deux soldats, le paysage sauvage et le changement constant d’échelles produisent un résultat saisissant, rempli d’émotions pour les spectateurs (ep 10). Chuno est le meilleur drama historique qu’il m’ait été donnée de voir en terme cinématographique. Mais en ce qui concerne l’intrigue… je l’ai trouvée un peu longue. Je me suis rendue compte, une fois la chasse fini, que j’étais moins attentive. Résultat : je me suis légèrement perdue dans les événements. Certains personnages sont complètement inutile tandis que d’autres se voient accorder trop de temps à l’écran au détriment d’autres plus intéressant. De manière général, les personnages sont tous bien écrit mais certains n’ont pas réussi à captiver mon attention. Comme par exemple Eop Bok et les esclaves.

chuno_342908-tileJ’ai adoré sa romance avec Cho Bok (qui soit dit en passant est toute mimi). Et l’idée d’une révolution esclavagiste n’était, en soit, pas mauvaise. Tout du moins sur papier. Parce qu’en réalité cette histoire de révolution n’est pas des plus passionnante comparée à l’histoire de Dae Gil et Song Tae Ha. Ce qui explique notamment mon ennuie par certains moments. Ces arguments sont aussi valable pour les manigances autour du ministre Lee Gyeong Shik, du roi et des autres. Je sais que ces scènes sont généralement nécessaire pour tout drama historique qui se respecte mais elles sont ici trop présente. Heureusement mon intérêt fut relancé vers la fin du drama avec l’accélération soudaine des événements et des twist.

Parlons maintenant du cœur du drama : les personnages. Je me contenterais seulement d’en évoquer quelques uns car je n’ai pas le luxe de tous les citer.
163013025_LDae Gil (Jang Hyuk) apparaît, au départ, comme un bâtard sans cœur. Mais on apprend à le connaître, à comprendre ses motivations et ce qui le pousse à devenir chasseur. Il a appris à survivre dans la rue. Difficile de croire que l’homme que nous avons sous les yeux et le même que celui qu’on voit dans le passé. Les années l’ont endurci et il semble au dessus de toutes lois. Mais sous cette apparence de “rustre” se cache un homme sensible. J’ai bien aimé ces deux aspects tout comme le fait qu’il ne cherche pas à s’accrocher à Eon Nyeon après leur réunion. Mon obsession pour lui s’explique simplement par le fait que, pour moi, c’est un homme, un vrai (et non pas parce qu’on le voit souvent torse nu! XD ).

163011011_LEon Nyeon (Lee Da Hae) est un personnage nécessaire/important pour l’intrigue puisqu’elle est l’un des éléments perturbateurs du drama. Mais, dans l’ensemble, elle n’est pas si présente que ça. Je veux dire par là que sa présence n’était pas forcément des plus brillante comparée aux autres personnages. C’est pourquoi je n’ai pas eu l’occasion de vraiment l’apprécier. Bien qu’elle soit le centre du triangle amoureux, Eon Nyeon se fait discrète et garde profil bas. Or j’aurais justement voulu qu’elle s’impose un peu plus. Il y a quand même quelque chose que j’ai bien aimé chez elle >>>>>SPOILER-(même si c’est triste pour Dae Gil). Contrairement aux autres héroïnes, elle demeure fidèle à Song Tae Ha au lieu de retourner dans les bras de son ancien amant. Acte plutôt rare à dramaland c’est moi qui vous le dit! -SPOILER <<<<<.

163012024_LSong Tae Ha (Oh Ji Ho) ne m’a pas ébloui au premier abord. On nous brosse, dans les premiers épisodes, son passé et très franchement ça ne m’a pas plus captivé que ça… Je pense que cela peut s’expliquer par le fait que j’étais complétement obnubilée par l’histoire de Dae Gil pour vraiment faire attention à celle des autres. J’étais tellement peu concentrée que j’ai fini par être complétement perdue, ne me rappelant pas ses relations avec le roi, Hwang Cheol Woong etc… S’ajoute à cela une performance plus que moyenne de Oh Ji Ho (en particulier quand il devait exprimer la souffrance). Heureusement, j’ai fini par changer d’avis. En effet, Song Tae Ha gagne en charisme après avoir échappé à sa condition d’esclave. Il fut d’ailleurs l’un de mes personnages préférés lors de la chasse. Song Tae Ha est un personnage qui connaît des hauts et des bas (comme un peu près tout les autres personnages). Son comportement envers Eun Nyeon, à propos de son ancien statut d’esclave, m’a, par exemple, déçu. Pour quelqu’un qui désire changer le monde et qui a, aussi, par le passé était un esclave, c’est pas hyper logique tout ça. D’un autre côté, je dois admettre que c’était aussi intéressant de le voir agir de la sorte car à travers son personnage on découvre la réalité de cette époque.

163005002_L-tile

Seol Hwa, Wang Son et le général Choi sont des mercenaires et les compagnons de Dae Gil. Les deux gars ne m’ont pas forcément fait forte impression. J’admire leur amitié et leur loyauté mais c’est un peu près tout. Leur performance, en plus de cela, avait tendance parfois à être un peu exagérée. En revanche Seol Hwa m’a beaucoup plu. Elle apporte une petite touche de lumière au drama. J’ai adoré la voir jouer avec Wang Son et la façon dont elle faisait fondre le cœur des trois chasseurs. Adorant sa relation avec Dae Gil, elle m’a permis d’accepter plus facilement la relation entre Song Tae Ha et Eun Nyeon. J’en étais même venue à souhaiter qu’ils finissent ensemble mais… le destin en a décidé autrement, ce qui n’est finalement pas une mauvaise chose parce que maintenant que j’y repense le couple Dae Gil/Seol Hwa aurait été un peu bizarre. Seol Hwa dans un sens est plus forte que Eon Nyeon. Malheureusement elle devient plus “insipide” par la suite et se fait de plus en plus rare au court des épisodes. Les rares fois où on la revoit, on la voit se lamenter sur son amour à sens unique.

Hwang Cheol Woong est le personnage le plus classe du drama (en particulier quand il se bat). Les scènes de combats avec lui sont un pures délices. Il est instrumentalisé par les méchant de l’histoire, c’est à dire le ministre Lee Gyeong Shik (qui est aussi au passage son beau père). C’est un tueur au sang froid. On arrive cependant, au fil des épisodes, à avoir un petit aperçu de l’homme en lui même. J’aimerais aussi mentionner l’actrice qui joue sa femme car sa performance m’a époustouflé tout comme son personnage.

163014080_L-tile

Pour conclure, je dirais que ce drama vaut le coup d’œil pour son originalité et ses twist. Il est pratiquement impossible de deviner la suite des événements et c’est d’ailleurs ce que j’ai préféré dans ce drama (sans oublier, bien sûr, tout les eye-candy et l’ost :3). J’ai juste été déçu de voir l’intrigue autant piétiner même si elle finit, au bout d’un moment, par retrouver le bon chemin. 24 épisodes étaient peut être un peu trop pour moi.

En tout cas on peut dire une chose: y en a un qui n’a pas peur des courants d’air 😉

chuno_350578

youhou tous à poil!


Note de Dushbadou: 7.5/10
Note finale: 7.5/10

Advertisements