Tags

, , ,

urlFalling For Innocence (순정에 반하다)
Original: Dushbadou
Traduit par: Whoovy

Synopsis: Le père de Kang Min Ho était autrefois président de l’entreprise Hermia, mais suite à une affaire de corruption, l’entreprise est revenu à son oncle Kang Hyeon Cheol. Sa mère dévastée et trahie par un ami proche se suicide, laissant Min Ho seul. En grandissant, celui-ci devient impitoyable en affaires, froid, aigri et calculateur. Il réclame alors ce qui lui revient de droit, la compagnie Hermia. À sa grande surprise, il y retrouve la fille ayant trahi son père, Kim Sun Jeong, qui travaille comme secrétaire pour la compagnie. Cependant, Min Ho cache une maladie cardiaque lui réduisant son espérance de vie, mais il se voit donner une seconde chance grâce à une transplantation. Toutefois, sa personnalité et ses goûts changeront en se confondant à ceux du donneur. Celui-ci tombera ainsi peu à peu amoureux de Sun Jeong.

Informations :
Pays: Corée du Sud
Épisodes: 16 épisodes
Genre: Comédie, romance, mélodrame
Diffusion: 2015
Chaîne: jTBC
Durée: 1hr
Interprétation: Jung Kyung Ho, Yoon Hyun Min, Kim So Yeon etc…

version anglaise


 Falling For Innocence est un drama agréable et rafraîchissant. On ne peut pas dire qu’il soit extraordinaire en terme de twists (>>>>>SPOILER- sauf le rejet du cœur dans l’épisode 15 -ça je l’avais pas vu venir- et la toute fin du drama -SPOILER<<<<<) mais on ne peut pas non plus dire que ça ait vraiment affecté l’intrigue en elle même. L’atmosphère et les personnages suffisent à faire de FFI un bon drama. L’histoire jongle parfaitement entre la romance et les affaires, entre l’humour et le sérieux. Je dois admettre qu’à certains moment on frôlait l’humour tarte à la crème (chose que je déteste) mais vous l’aurez probablement remarqué j’ai juste écrit FRÔLÉ. Il y avait juste ce qu’il fallait niveau gag. Depuis Kill Me Heal Me je n’avais pas retrouvé de drama m’ayant fait rire ou tout du moins sourire (ni pleurer d’ailleurs). Il rentre définitivement dans mon top 10 des dramas ayant des répliques cultes et des scènes mémorables à vous faire fondre. C’est pourquoi FFI est pour moi un drama plus que plaisant. Je me suis enfilée tout les épisodes tellement j’étais immergée dedans.
20150507_154659_3579.jpg-tileSi je devais vraiment chercher la petite bête -et encore ça ne m’a pas plus gêné que ça-, je dirais que l’intrigue concernant l’entreprise avait tendance à tourner en rond. M enfin, franchement, ce n’est qu’un détail d’autant plus que la romance et Kang Min Ho (sa présence suffisait à illuminer n’importe quelle scène) sont toujours là pour rehausser/rendre intéressantes ces réunions de travail. Tout le débat sur « qu’est ce qu’est l’amour ? » et la lutte des personnages à son propos, constituent  le cœur du drama et suffisent amplement à faire oublier toutes ces répétitions et luttes de pouvoir. Et puis faut avouer qu’elles sont aussi nécessaire à l’intrigue ne serait ce pour challenger le couple principal et faire évoluer Kang Min Ho.

20150429_092744_4060.jpg.tn580Kang Min Ho porte littéralement tout le drama sur ses épaules. Normalement, je suis pas toujours gentille avec les héros cute (que ce soit des héros ou des héroïnes) parce qu’ils sont souvent exaspérant à m’en faire grincer les dents. Kang Min Ho, ici, passe du héros charismatique, sexy et légèrement bâtard à un héros drôle et enfantin. Son évolution est définitivement au cœur du drama. On peut d’ailleurs clairement voir la scénariste (et Jung Kyung Ho) prendre de plus en plus de plaisir à jouer avec ce personnage sans pour autant tomber dans le comique bien lourd. J’ai tout de même trouvé son changement au départ un peu rapide. Mais en y repensant bien, je pense que finalement son évolution était très bien développée. On voit un Kang Min Ho complètement désemparé devant son changement de comportement et de goûts (« Tu es celle qui est blessée alors pourquoi c’est moi qui pleure ? ». Tellement beau!). Il mûrit et devient « humain ». Kang Min Ho est un soleil autour duquel tout le monde évolue. A son contact les autres deviennent plus brillant, plus enjoués. Il a un véritable pouvoir sur les autres et par la même occasion sur les spectateurs. Les relations qu’il a avec son secrétaire (on sait limite plus qui est le boss entre ces deux là à la fin haha),  Wendy (Détective Na) et le père de Dong Wook sont tout simplement géniale.
20150515_172431_0682.jpg-tileLeurs personnages auraient probablement étaient moins bien sans lui. Mais Min Ho n’est pas juste ce grand enfant surexcité par sa nouvelle découverte -l’aaaaamour. C’est aussi, par moment, un adulte responsable, fatigué, sérieux et surtout blessé. Son côté puéril n’est finalement rien comparé à son sentiment de culpabilité par rapport à Ma Dong Wook et Kim Sun Jeong (alors que ce n’est pas de sa faute). En somme il peut en un battement de cil transformer nos rire en pleurs. C’était là tout le génie de ce personnage: réussir à nous chambouler en toutes circonstances.

Réaction épique qui casse en 2s tout le sérieux de la scène XD

L’écriture de Kang Min Ho est un pure délice mais le personnage n’aurait pas été le même sans la performance de Jung Kyung Ho. Tout ce travail pour retranscrire la bonne émotion, pour donner vie à ce personnage à double tranchant… *soupir* Jung Kyung Ho est parfait dans ce drama. Et je ne dis pas ça parce que c’est est mon acteur préféré. Je pense sincèrement qu’il mérite d’être complimenté, qu’on soit ou non fan de lui.

20150514_093845_6025.jpg.tn580Kim Sun Jeong n’est pas extraordinaire. Je l’ai bien aimé mais pas forcément pour elle-même (c’est un personnage plus quelconque, qui manque de vivacité par rapport aux autres). Je pense que Kang Min Ho m’a beaucoup aidé à l’apprécier, pour être honnête (en tout cas au début). Bourreau de travail, Kim Sun Jeong intériorise la plupart de ses sentiment et montre rarement son vrai visage. Après la mort de son fiancé, elle se trouve tout de suite prise dans un triangle amoureux plus qu’inconfortable. Sa maîtrise d’elle même m’a époustouflé (sérieusement j’aurais remis Joo Hee à sa place beaucoup plus rapidement qu’elle!). Kim Sun Jeong est un personnage facile à comprendre, très terre à terre et c’est probablement ces éléments qui ont finalement fait pencher la balance en sa faveur, si on met de côté pendant 2s  Min Ho. La scénariste prend le temps de détailler son comportement. Certaines personnes ont pu être frustré de la voir tourner son dos à Min Ho >>>>> SPOILER- lorsqu’elle apprend qu’il a le cœur de Dong Wook (épisode 13 -SPOILER<<<<< mais j’ai trouvé au contraire ce “retournement” de situation intelligent (bien qu’évident). On la voit pendant tout le drama repousser les avances de Min Ho à cause justement de Dong Wook mais elle met du temps à mettre des mots dessus. J’avais plus l’impression, d’une certaine façon, que la mémoire de Dong Wook persistait non à travers son personnage mais plus à travers des autres (ce qui est paradoxal en soit, vu la relation qu’elle avait avec lui). C’est sans doute le point qui m’a le plus gêné car pendant toute la première partie du drama j’ai trouvé que sa relation avec Min Ho manquait d’un petit quelque chose, qu’elle était trop rapide -même si quand on regarde de plus près la romance avançait en faite, pas à pas. J’ai finit par me réconcilier avec elle qu’assez tardivement en somme. J’avais besoin qu’elle explique clairement ses pensées, qu’elle mette des mots sur son conflit interne. Min Ho à partir de ce moment là a joué un rôle moins important dans mon appréciation de son personnage.
Cela dit j’ai bien aimé de manière générale sa personnalité (même si, comme je l’ai déjà dit, son personnage aurait pu être un peu plus vif). J’ai adoré la voir protéger comme une mère Kang Min Ho. Si l’alchimie entre ces deux là marche aussi bien c’est principalement grâce à leur nature profonde/respective: on a d’un côté un adulte se comportant comme un enfant (j’ai nommé Min Ho) et de l’autre une enfant qui a grandit trop vite en adulte (j’ai nommé Sun Jeong). Ils se complètent parfaitement et forment ainsi une belle paire (même si Kim So Yeon avait l’air moins amoureuse que Jung Kyung Ho^^).

20150514_093741_3515.jpg.tn580Joo Hee est indubitablement le maillon faible du drama. A aucun moment je n’aurais pensé que son personnage tournerait aussi mal ou qu’il deviendrait aussi chiant. Je pensais naïvement que son rôle se cantonnerait à celui du meilleur ami et de la troisième roue. A vrai dire il nous est montré comme tel dans les premiers épisodes. J’aimais d’ailleurs beaucoup son amitié avec Kim Sun Jeong. Mais le voir persister dans son obsession amour à sens unique…ugh frustrant. J’ai vraiment eu pitié de lui! Mais ce sentiment s’est vite évaporé une fois Ma Dong Wook hors du jeu (>>>>>SPOILER- à part peut être à la fin; même si il méritait ce qu’il lui arriveSPOILER<<<<<). J’ai essayé de comprendre sa motivation, >>>>>SPOILER- de croire en lui et de nier la vérité -même si c’est plus qu’évident que c’est lui le coupable -SPOILER<<<<< et de ne pas le juger trop vite même après l’avoir vu confesser ses sentiments à Kim Sun Jeong (son fiancé est mort il y a  2 mois, mec! c’est mal poli et carrément insensible). J’ai vraiment essayé de l’aimer mais au final j’ai pas pu. Ce personnage est complétement irrationnel. Son passé m’a quelque peu ému mais ne m’a pas, pour autant, convaincu. Je ne voyais pas en quoi ça pouvait justifier son comportement. D’un côté on nous le dépeint comme un mec hyper intelligent avec toutes ses manigances contre Hermia et de l’autre comme un mec illogique, voire “stupide”. En agissant comme il l’a fait avec l’entreprise (>>>>>SPOILER- je pense principalement à la scène où il envoie des gangsters contre les employés en grève -SPOILER<<<<<) je ne comprends pas comment il a pu penser que Kim Sun Jeong l’aimerait. Le pire c’est qu’il n’arrête pas de se plaindre du fait que pendant toute sa vie il a été traité comme un chien…mais alors pourquoi n’a t il tout simplement pas changé de compagnie quand il a vu sa situation à Hermia? Je sais que c’est pas facile de trouver un autre job mais c’est toujours mieux d’essayer >>>SPOILER- plutôt que de devenir un véritable criminel -SPOILER<<<. A vrai dire c’était à la fois drôle et triste de voir sa situation se dégrader au fil des épisodes. Il tombe dans un cercle vicieux qui n’en finit pas (>>>>>SPOILER naïve comme je suis, j’ai même espéré à un moment que la mort de son père changerait quelque chose mais non! Le gars change pas d’un poil -SPOILER<<<<<), faisant de lui un personnage très ennuyeux .
Yoon Hyun Min joue très bien le rôle du méchant bien que son personnage ait été détestable. Il prouve encore une fois qu’il peut aussi bien jouer des rôles cute (comme dans Witch Romance) que des rôles plus sérieux/méchant. J’espère le voir de plus en plus sur mon écran à l’avenir.

20150508_095751_6626.jpg-tile

Pour résumer, FFI c’est un peu comme…une grosse glace bien sucrée mais légère: rafraîchissante et délicieuse avec une bonne dose d’humour. Un drama parfait pour l’Été! Je ne peux dire qu’une chose: regardez le!

Adorkable!


 Note de Dushbadou: 9/10
Note de Whoovy: 9/10
Note finale: 9/10

(NB: dans mon coeur c’est un 9.5/10 mais à cause du manque d’explication à la fin je me devais d’être juste et ne pas me laisser submerger par le syndrome Kyung Ho^^ -dushbadou)

Advertisements