Tags

, , ,

love-in-memory.154-23998

Love in Memory (러브 인 메모리)
Original: Dushbadou
Traduit par: Whoovy

Synopsis: Hyun Joo travail das une grande entreprise et vient tout juste de fêter ses 5 ans de relation avec son petit- ami. Mais tout s’écroule quand elle revoit son premier amour, un jeune artiste qu’elle avait quitté il y a 7 ans. Complètement déboussolée, Hyun Joo va partager des moments intimes avec son ex sous les yeux de son petit-ami qui doute de sa sincérité… mais au final, qui va-t-elle choisir?(source: blog à passion)

Informations:
Pays: Corée du Sud
Épisodes: 6 épisodes
Genre: romance, drame, vie
Diffusion: 2013
Chaîne: CGV
Durée: 10-13 min
Interprétation: Jung Gyu Woon, Jo Yoon Hee, Choi Won Young

version anglaise


[Drama regardé dans le cadre de L’Asian Watching Tour, rubrique proposée par le blog Lumière! Asian Drama & Stuff>thème: un mini drama (moins de 20 min par épisodes]

Love in Memory est un drama mignon. Son écriture simpliste constitue, sans aucun doute, sa force principale. L’intrigue n’est pas révolutionnaire en elle même (aucun twist pour l’épicer) mais j’ai bien aimé la façon dont le sujet est abordé. Love in Memory raconte, à travers des souvenirs, une histoire d’amour entre un homme et une femme. Hyun Joo (joué par Jo Yoon Hee) et Man Sae (joué par Jung Gyu Woon) ont rompu il y a de ça 7 ans et Hyun Joo fréquente désormais un autre homme- Ki Soo (joué par Choi Won Young). Jusqu’au jour où elle croise par hasard Man Sae dans une librairie sans que ce dernier le sache. Cette apparition fortuite lui rappelle leur ancienne relation et elle se met à le suivre à travers les rues et l’observe, silencieusement, de loin. Ils finissent éventuellement par se rencontrer et commencent à parler de leur ancienne vie ensemble. On devient dès lors spectateur de leur souvenirs, qu’ils soient heureux ou douloureux. Love in Memory réussit à transmettre une large palette d’émotions alors qu’il ne fait que 6 épisodes de 13 minutes. Contrairement à ce que laisse présager l’intrigue, les personnages ne sont pas aussi facile que ça à lire. Mon avis sur eux n’a eu de cesse de changer. La façon dont, par exemple, Hyun Joo garde ses distances avec Ki Soo alors que ce dernier se montre patient m’a agacé. Mais d’un autre côté son besoin de guérir ses cicatrices, d’effacer ses souvenirs douloureux avec Man Sae et d’en créer de nouveau afin de partir le cœur léger sont des raisons que je ne peux que comprendre. A la fin, elle m’a même fait culpabiliser car comme Ki Soo -qui, tout au long du drama, la suit par manque de confiance- j’ai mis en doute sa moralité.
535350_1543043856021115_5021133828798724114_n-tileKi Soo est un personnage que j’ai particulièrement aimé car il fait preuve dès le début d’une gentillesse à toute épreuve envers Hyun Joo malgré le comportement glacial de cette dernière. Il comprend parfaitement la situation: il n’est pas dans le cœur de Hyun Joo mais il lui reste tout de même fidèle. Il est obstiné (il a cherché pendant 7 ans les raisons de son chagrin sans jamais abandonner) mais aussi honnête avec lui même. Il m’a fait sourire plus d’une fois avec ses remarques (“Je ne suis pas un lion, je suis un lapin qui ne confronte pas les gens”) et son insécurité. C’est un personnage simple à comprendre et auquel il est facile de s’identifier. Man Sae, le troisième personnage, est un jeune homme étrange. J’ai eu du mal à deviner ses réelles intentions: se serait il remit avec Hyun Joo si cette dernière avait été célibataire? Je doute encore de la réponse. En revanche j’ai bien aimé sa manière de laisser partir Hyun Joo. Au lieu de la confronter, il se retire, conscient de ne pas correspondre à ses attentes (recommencer leur relation aurait été une erreur selon moi). J’ai d’ailleurs particulièrement aimé ce détail: normalement quand deux ex se rencontrent dans dramaland il y a 99% de chance qu’ils se remettent ensemble mais ici ce ne fut pas le cas. Love in Memory fait le choix de garder son histoire logique, proche de la réalité.
1003585_1543043216021179_2615901724146036998_n-tileLove in Memory, en résumé, est un drama poétique et divertissant. Je n’irais pas jusqu’à dire que je l’ai adoré mais disons que j’ai passé un agréable moment devant. Si vous cherchez à vous échapper de la réalité pour un petit moment je ne peux que vous le conseiller.


Note de Dushbadou: 7.5/10
Note finale: 7.5/10

Advertisements