Tags

, , , ,

Detective_versus_Detective-p01Tantei no Tantei (探偵の探偵)
par Whoovy

Synopsis: Sasaki Rena voit sa petite sœur Sakura être tuée par un maniaque qui avait obtenu des informations sur sa victime grâce à un détective privé. Pour retrouver et se venger de ce détective privé qui est à l’origine de la mort de sa sœur, Rena décide de devenir elle-même détective.
Pour se faire elle va apprendre le métier sous les ordres de Suma Yasuomi qui va ensuite lui confier la section de contre-enquête de son agence Suma Research. Rena travaille d’abord seule, de manière très efficace d’ailleurs grâce à ses qualités physiques et intellectuelles supérieures à la moyenne, mais Suma finit par lui adjoindre une jeune assistante, Minemori Kotoha, qui se révèle a priori plus un fardeau qu’autre chose pour Rena.(source: nautiljon)

Informations:
Pays: Japon
Épisodes: 11
Genre: Crime, action, thriller
Diffusion: Juillet -> Sept 2015
Chaîne: Fuji TV
Durée: 50 min
Interprétation: Kitagawa Keiko, Kawaguchi Haruna, Miura Takahiro, Fujioka Dean…


Ça fait longtemps que je n’avais pas été aussi emballé par un drama japonais. Tantei No Tantei est un drama de qualité autant par son scénario que par sa réalisation, sa bande son ou encore son casting. C’est rare que je le dise mais j’ai franchement tout aimé.
huyt-tileL’histoire est menée avec brio et aborde sous un autre angle le côté policier en faisant intervenir une brigade anti détective. Cette image plus négative du monde sherlockien apporte son petit grain de sel et permet au drama de se démarquer de l’image traditionnelle du héros super intelligent (et hot!). Sans mentionner qu’il s’agit en plus d’une héroïne et non d’un héros. Les enquêtes sont intéressantes et ne servent pas de simple décoration à l’intrigue principale. Le lien établit entre chacune d’entre elles permet aux spectateurs de garder toujours en vu le fil conducteur du drama et permet de préserver le suspense. Les personnages sont eux aussi bien développés et je n’ai eu aucune difficulté à m’attacher à eux (même ceux ayant des rôles minimes comme le collègue de Sasaki Rena, Kirishima Sota ou encore Abiru, le méchant dans les premiers épisodes).
La réalisation et l’OST traduisent à la perfection l’ambiance noire, mystérieuse du drama. Et je dois dire que j’ai rarement vu une bande son aussi captivante. Un sans faute de ce côté là!

desSasaki Rena (joué par Kitagawa Keiko) est un personnage qui aurait pu mal tourner mais le scénariste au fil des épisodes, lui donne de l’épaisseur et évite l’écueil du héros aveuglé par sa vengeance. Sasaki Rena est une héroïne badass (et increvable). Solitaire, pessimiste et indifférente, c’est un personnage auquel on a du mal à s’identifier jusqu’au moment où elle commence à s’ouvrir à nous. Elle change petit à petit au contact de Kotoha et de Kobozuka. Le scénariste nous dévoile petit à petit ses peurs, ses doutes et son sentiment de culpabilité. Ce côté vulnérable est finalement ce que j’ai préféré chez elle car il vient contrebalancer cette image trop lisse du super héros vengeur. C’est aussi d’une certaine façon ce qui la rend plus humaine et accessible aux yeux des spectateurs. La performance de Kitagawa Keiko m’a beaucoup surprise. C’est la première fois que je la voyais incarner un rôle aussi sérieux et je dois dire qu’elle s’en sort plutôt bien.

frrrMinemori Kotoha (joué par Kawaguchi Haruna) est un personnage attachant. J’avais peur au départ d’avoir affaire à un personnage complétement effacé mais Kotoha, bien qu’elle ne soit qu’un supporting role, joue une part importante dans l’histoire et plus particulièrement dans l’évolution de Sasaki Rena. Les premiers épisodes la dépeignent d’ailleurs comme étant son parfait opposé (voir une nuisance). Heureusement cette approche quelque peu simpliste, ou tout du moins peu surprenante, s’efface peu à peu et laisse place à un personnage plus “complexe”. En effet Kotoha au fil des épisodes gagne en profondeur. Sa relation avec Sasaki Rena, son passé, sa volonté de devenir plus forte…sont des éléments qui la rendent épisodes après épisodes un peu plus intéressante. Kotoha possède sa propre histoire (même si cette dernière est quelque peu spéciale. Je suis pas sûre d’avoir bien compris le personnage de sa sœur…) et réussi à captiver notre attention. La performance de Kawaguchi Haruna, sans être exceptionnelle, reste plus que correcte.

njj-horzLes autres personnages contribuent tous à leur façon au drama. Aucun n’est inutile et je me suis d’ailleurs facilement attachée à certains d’entre eux en particulier Kobuzaka Yuma, Kirishima Sota et Yoshinori Abiru.
Kobuzaka Yuma est celui qui m’a le plus touché. Je pensais pas qu’il aurait autant d’importance. J’ai adoré sa relation avec Sasaki Rena et je regrette qu’ils n’aient pas partagé plus de scènes ensemble. C’est finalement au cours de l’épisode 7 qu’on en apprend le plus sur lui (et qu’on le voit le plus). Malheureusement >>>>>SPOILER- c’est aussi au cours de cette épisode qu’il meurt TT^TT -SPOILER<<<<<.
Yoshinori Abiru n’a pas non plus un grand rôle mais ça ne m’a pas empêché pour autant de l’adorer. Et c’est là, je pense, que réside toute l’habileté du scénariste car il a réussi en si peu de temps à nous faire aimer des personnages qui n’ont finalement que des rôles secondaires dans l’intrigue.

Je n’ai pas lu le livre mais je pense que cette adaptation vaut largement le coup d’œil pour les adeptes de thriller et de policier.


Note de Whoovy: 9.5/10
Note de Dushbadou: 8/10
Note finale: 8.5/10

 

Advertisements