Tags

, , , , ,

Bubblegum_(Korean_Drama)-p1

Bubblegum (풍선껌)
par Whoovy

Synopsis: Park Ri-Hwan est médecin, travaillant dans un hôpital. Calme et protecteur, Ri-Hwan prend bien soin de sa maman. Depuis qu’il est tout petit, la meilleure amie de Ri-Hwan est Kim Haeng-ah, une jeune femme impatiente et maladroite, travaillant depuis 8 ans comme productrice de radio. Malgré leurs chamailleries, les deux amis tentent de trouver, ensemble, le bonheur…

Informations :
Pays: Corée du Sud
Épisodes: 16 épisodes
Genre: Comédie, romance, mélodrame
Diffusion: 2016
Chaîne: tvN
Durée: 1hr
Interprétation: Lee Dong Wook, Jung Ryeo Won, Bae Jong Ok, Lee Jong Hyuk…


J’ai eu une relation particulière avec Bubblegum. J’ai mis du temps à réellement accrocher et le drama a pris, à ma plus grande surprise, une tournure à laquelle je ne m’attendais pas. Tournure positive je vous rassure.

dsds-tile

Comme je l’ai déjà mentionné dans mes autres critiques, j’ai un gros faible pour les histoires d’amitié en particulier quand cette dernière se transforme “en plus et si affinités”. De ce côté là Bubblegum ne pouvait donc que me satisfaire. Et pourtant j’ai été surprise de constater mon manque d’enthousiasme à chaque fois que je commençais un nouvel épisode. Les premiers épisodes m’ont paru fade comparé à ce que laissait présager les teasers. On suit l’histoire sans grand intérêt et je dois dire que j’ai du me faire violence pour ne pas abandonner ce drama. La romance ne rencontre aucune difficulté et les personnages secondaires, sensés la challenger, se révèlent tout aussi insipide. Les relations entre les personnages paraissent décousues et on a du mal à faire le lien entre chaque histoires personnelles. Heureusement le 8e épisode marque un tournant important et permet enfin au drama de décoller. Ce nouvel élément -la maladie de Sun Young (la mère de Ri Hwan)- vient chambouler l’intrigue en lui donnant une seconde vie. La scénariste, qui jusque là ne savait pas très bien où aller (enfin c’est tout du moins l’impression qu’elle m’a donné) nous donne enfin un point d’accroche/un point central sur lequel on peut se concentrer. A partir de là il m’a été plus facile d’apprécier les personnages. Ces derniers gagnent en profondeur -je parle ici bien sûr que des héros, les personnages secondaires restant globalement les mêmes- et on comprends mieux les liens qui les unissent.

bubbl123333311

Pour ce qui est de la réalisation je n’ai rien à lui reprocher. Elle accentue le côté poétique de l’histoire et apporte sa pierre à l’édifice. L’OST est elle aussi réussie, ce qui en soit ne me surprend pas plus que ça étant donné le métier qu’exerce Haeng Ah à la station de radio. Je n’ai donc, de ce côté là, rien à redire.

aaaPark Ri Hwan (joué par Lee Dong Wook) est le genre d’héro que j’aime tout particulièrement. Il est gentil, drôle, attentionné, protecteur… Parfois gamin, parfois mature il est ce mélange qui fait fondre toute les filles, y compris moi. Sa personnalité m’a d’ailleurs beaucoup fait penser, à quelques différences près, au héros de The Time We Were Not In Love. Enfin tout ça pour dire qu’il ne m’a pas fallut longtemps pour tomber sous son charme. Ce que j’ai préféré chez lui c’est sa façon d’accepter ses sentiments pour Haeng Ah. Il ne tourne pas autour du pot et franchement ça fait du bien de voir un héros à la fois compréhensive et déterminé. Haeng Ah et Ri Hwan forme pour moi le couple idéal et leur désir de surmonter les obstacles ensemble m’a agréablement surprise -ça change du “je me sacrifie au premier obstacle rencontré”. Malheureusement cet aspect ne dure pas et c’est d’ailleurs le seul point négatif que je peux faire à son encontre. Sa phase de “dépression” bien qu’elle soit compréhensive m’a quelque peu refroidi et je pense que je n’aurais pas aussi bien supporté ce “changement” d’attitude si Haeng Ah n’avait pas changé à son tour, contrebalançant cette tournure mélancolique. Heureusement ça ne dure pas longtemps et on retrouve rapidement le Ri Hwan du début. Lee Dong Wook s’en sort plutôt bien dans ce genre de rôle et j’ai trouvé ça drôle de le voir, après l’émission Roommate, réunit une nouvelle fois avec Bae Jong Ok.

szzKim Haeng Ah (joué par Jung Ryeo Won) est une héroïne sympathique mais qui en soit ne sort pas vraiment du lot. J’ai mis du temps à m’attacher à elle. Son côté passif et soumis dans les premiers épisodes ne m’ont pas aidé à l’apprécier. C’est finalement dans la seconde partie du drama que j’ai commencé à réellement m’intéresser à elle. Les explications fournit à son encontre sont satisfaisantes et aide à mieux la comprendre. Son désir de vouloir changer les choses, dans la seconde partie du drama, m’a globalement plût. Elle vient contrebalancer le personnage de Ri Hwan qui, si je me rappelle bien, prend un coup de moue dans les épisodes 10/11. Un changement qui est donc appréciable et bienvenue. Quant à la performance de Jung Ryeo Won je n’ai rien à redire. J’ai toujours autant de plaisir à la voir dans un nouveau drama.

polmLa mère de Ri Hwan (joué par Bae Jong Ok), Sun Young, est, contre toute attente, mon personnage préféré du drama. Et pourtant c’était pas gagné. Sa façon de traiter Haeng Ah dans les premiers épisodes m’a agacé et m’a fait craindre le rôle cliché de la belle mère -vous savez celle qui fait chier son monde parce que sa future belle fille ne sera jamais assez bien pour son fiston. Heureusement la scénariste finit par arrondir les angles et dote Sun Young d’une vraie histoire, d’un vrai passé. Elle passe du second plan au premier plan. L’histoire se resserre et les personnages évoluent autour d’elle. Les questions qui jusque là restaient en suspend trouve leurs réponses dans les flashbacks et on ne peut qu’être passionné par son histoire personnelle et par sa relation avec Haeng Ah et Ri Hwan. Le drama n’aurait définitivement pas été le même sans elle. Je salue aussi la performance de Bae Jong Ok qui a su retranscrire avec émotions et justesse les sentiments de son personnage.

hhhhKang Seok Joon (joué par Lee Jong Hyuk) est le personnage qui m’a le moins passionné. C’est simple à chaque fois qu’il apparaissait sur mon écran mon cerveau se mettait en veille. Résultat je ne me rappelle absolument rien de son histoire et je ne comprends toujours pas pourquoi il figure dans le casting en tant que main role. Aucun trait de sa personnalité n’a retenu m’ont attention. Il est fade et son temps à l’écran diminue de plus en plus au fil des épisodes. Un personnage qu’on a donc vite fait d’oublier.

Bubblegum03-00299Hong Yi Seul (joué par Park Hee Bon) résume bien à elle toute seule la relation que j’ai eu avec ce drama: je l’ai bien aimé mais sans plus. Maladroite, abrute, elle est l’exacte opposé de Haeng Ah. Et c’est d’ailleurs ce qui l’a rend aussi intéressante dans un premier temps. Sa façon de s’exprimer en monosyllabe et de critiquer sa mère derrière son dos m’ont bien fait marrer. Malheureusement son personnage tourne très vite en rond. Les aspects que j’aimais au départ chez elle ont commencé à m’ennuyer. Je me suis très vite désintéressé d’elle d’autant plus que son temps à l’écran se fait de plus en plus rare. Un personnage donc mi figue-mi raisin que j’aurais aimé voir plus évoluer.

Les personnages secondaires m’ont tous plus ou moins laissé indifférente. Je ne les ai pas forcément trouvé utile à l’intrigue et j’avais même pas certains moments l’impression qu’il la freinait. Un petit bémol donc de côté là.

Bubblegum n’est pas en soit un gros coup de cœur mais j’ai appris, tout de même, à l’apprécier au fil des épisodes. La performance des acteurs est finalement ce que je retiendrais le plus avec la réalisation. Un drama donc à voir si jamais on veut passer le temps agréablement.

tumblr_inline_nwypxypLiT1qelu2x_500

Mon modèle XD


Note de Whoovy: 7.5/10
Note de Dushbadou: 7.5/10
Note finale: 7.5/10

Advertisements